Dotation Cours d’appel en fournitures de travail : « Une véritable matérialisation des promesses des 100 jours du Président de la République » (CABGJ)

Le Collectif des avocats pour la bonne gouvernance judiciaire, (CABGJ), ONG regroupant des avocats et des juristes d’entreprises, a, à l’issue de sa session extraordinaire du 29 avril au 1er mai à Kenge dans la Province du Kwango, salué la dotation de toutes les Cours d’appel de la RDC en fournitures de travail par le gouvernement de la République dans le cadre de 100 jours de Félix Tshisekedi.

L’ONG CABGJ, constate souligne le communiqué, qu’il a suffi que le Gouvernement de la République soit saisi par le Premier président de la Cour de cassation sur l’amélioration des conditions de travail des Cours d’appel existantes et celles nouvellement installées. Il s’en est suivi la mise à leurs dispositions des fournitures minimum d’installation consécutivement à la matérialisation des promesses du Chef de l’État dans le cadre des mesures d’urgence des 100 jours dans le secteur de l’Ordre judiciaire.

« l’ONG CABGJ apprécie la célérité avec laquelle le Gouvernement de la République a réagi aux différentes demandes des autorités du pouvoir judiciaire, ce qui, aux dernières nouvelles, a permis aux juridictions civiles de l’Ordre judiciaire de doter chaque cour d’appel d’une logistique importante », ont-ils précisé.

Chaque cour d’Appel a bénéficié de deux motos, deux laps top, deux ordinateurs, deux onduleurs, deux stabilisateurs, un groupe électrogène 6,5 KVA, 100 paquets des papiers duplicateurs, 100 fardes, des paquets des stylos, crayons, des classeurs, signataires, perforateurs…

Ils ont en outre « félicité le Chef de l’État, pour cette réalisation qui marque un signal fort dans le secteur de la justice, en ces cents (100) premiers jours à la tête de l’État et l’encourage pour qu’il offre, à travers le Gouvernement, aux Cours et Tribunaux et les Parquets y rattachés les infrastructures immobilières devant abriter, de manière digne, les Cours et Tribunaux ».

Le CABGJ recommande cependant au président de la République de veiller à l’amélioration des conditions de vie et de travail des Magistrats, par une dotation budgétaire conséquente au pouvoir judiciaire de nature à permettre aux animateurs de ce pouvoir d’accomplir loyalement les missions constitutionnelles de dire le droit qui leur est assignée.

JKM