Voici les 6 conditions que poseraient le Rassemblement contre un glissement de Kabila

Le Rassemblement a finalement lâché du lest dans le bras de fer qu’il oppose au régime. Si l’on en croit le blog DESC, de l’écrivain et spécialiste des questions sécuritaires Jean-Jacques Wondo, le Rassemblement envisage sérieusement que le président Kabila demeure au pouvoir le temps d’organiser les élections. Il acterait donc le glissement. Ce qui serait un tournant car le Rassemblement était dans un schéma de transition sans Kabila voire sans Kengo. Cette concession majeure, transmise au président Kabila via la CENCO, ne s’est pas faite à n’importe quel prix. En échange, le plus grand regroupement de l’Opposition pose les conditions suivantes: primo- le président Kabila doit adresser un discours solennel à la nation dans lequel il déclare publiquement qu’il ne briguera pas un 3è mandat, deuxio- l’élection présidentielle doit se tenir à une date précise au plus tard en 2017, tertio- Kabila doit déclarer que la Constitution ne sera ni révisée ni changée et pas de référendum constitutionnel, quarto- le Rassemblement cogère avec la MP la période transitoire, avec un partage équitable des portefeuilles ministériels (surtout régaliens, intérieur, affaires étrangères, défense, justice), un contrôle équitable des services de sécurité (Armée, Police, Renseignements, DGM…), des entreprises publiques et des organes d’appui aux institutions (CENI, CSAC : Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication), quinto- le Rassemblement désigne le Premier ministre dans ses rangs (c’est à dire au sein de l’opposition qui n’a pas participé au dialogue de la cité de l’UA) et enfin sixto, Joseph Kabila (et non pas son Dircab) doit apposer sa signature personnelle sur le document d’accord qui sera conclu.
L’accord doit être parrainé par la communauté internationale, notamment les Etats-Unis. Si jamais, le président Kabila acceptait ces conditions, la crise politique s’estompera immédiatement. Mais les conditions sont difficiles pour certaines que l’on voit mal le président Kabila s’y résoudre alors qu’en même temps sa stratégie de répression semble fonctionner à merveille.

Israël Mutala

80 commentaires sur “Voici les 6 conditions que poseraient le Rassemblement contre un glissement de Kabila

  1. Il me semble que les conditions ne soient pas favorables pour que le pouvoir en place lâche gibier au profit de l’interêt du peuple appuyé par la constitution. Donc ce qui est visible est soit: l’éternisation du pouvoir au prix du sang ou le changement héroique comme en égypte et en tunisie

  2. MERCI bcp pour cette sagacité et de bonne proposition.Soyez déterminer car nous avions les yeux braqué sur vous,ne nous décevrez pas pour vos fins personnelles.Sinon nous voyons pourquoi on n’avait fait partir Mobutu si on devrait vraiment laisser le pays à un Individu qui le fait sa propriété privée car ça sera une haute trahison………………………..Nous sommes déterminé à tous……………..s’il s’entête

  3. Combien d’accords seront finalement signés ? Le rassemblement propose un autres pseudo accords avec 6 stériles conditions pour tenter le partage de pouvoir, car ils étaient distraits lors du principal dialogue. Les congolais s’entremangent pour le pouvoir. C’est le business politique au détriment de la population congolaise. Pourquoi l’égoïsme senil ? Advienne que pourra, mais les précédents accords restent en vigueur et que le gouvernement soit opérationnel.

  4. Le rassemblement démontre clairement qu’il fait le business politique au détriment de la population Congolaise. Il refuse le dialogue principal puis il en crée un autre pour se retrouver dans le partage de pouvoir de part leur 6 conditions posées, car il trouve qu’il avait trébuché en refusant de participer au dialogue principal. Les 6 conditions sont sans objet, Il n’y aura rien le 19 Décembre 2016, car Dieu aime le dialogue.

  5. Attantion !!!! Attantion, une Rummeur surcule au millieux des BANA MURA , que ces derniers , vennaient d’etre dôter a des machettes . pour que ces derniers a dater de le 19/12 le 20 /21/ 22/ 23/ 24/ 25 soient munir de leurs machettes tramantinat pour operer des forfaits au millieux des manufestant pour cercher a salir l’image des jeune Kinois . a travaers operation couluna. ……. bo fungola miso car secrert esi ebimi .

  6. C’est toujours comme ça quand les présidents africains , 16 ans au pouvoir il na rien fait , mais veut toujours s’accroche au pouvoir, mais seul Dieu nous partagerons entre KABILA KABANGE et les peuples congolais, donc l’avenir nous donnera raison.

  7. bino oyo bolobaka boaza ba vrais congolais Franck diongo azo kufa Pô na peuple congolais bosali nini pona ye mutu atindi bâ boma ye après bozo senga a c impliquer Pô akende KO achevé je tout nini? Franck azangi mbongo te boyebisa juge toyebi ndaku bien.

  8. Chers amis,

    Que le soit-disant rassemblement nous laisse tranquille.Entre le référendum et le dialogue, qu’est-ce qui est constitutionnel.
    lE souci du rassemblement est le partage du pouvoir.Peuple ouvres l’oeil

  9. si réellement, nous sommes les congolais, je demande à tous les congolais de laisser avoir les pensées arrières entre nous-mêmes mais soyons contre les ennemis qui dirigent le pays.

  10. Boni ko? Get out! .mboka yango ekomi ya ye? Neti Leopold 2 ?
    Degage ! Le plus tot serait le mieux! On va attendre Jusqu’à quand
    La patience a une limite!

  11. CommentaireNous les mamans de la RCD Restons dans la priere pour que le sang ne coule pas dans notre pays Demandons a Dieu qu il touche le coeur de Kabila pour qu il puisse comprendre que son temps est arrive pour ceder a un autre pour diriger le Rdc qu il ne soit pas dans la situation de Mobutu tout ces dinnaures font le lacher comme ils ont fait avec Mobutu car tout son entourage ce comme les femmes Ndumba ils cherchent de l Argent une fois kabila dehor ils seront pas reconnaissant Mobutu est mort seul enterer par ses femmes Mama Olive priebcp tu es une femme de priere nous te soutenons en piere car pendant la guerre nous les femmes nous souffrons bcp combien des veuves et orphelins que nous avons au Congo

  12. Ce n’est pas un tournant pour le Rassemblement. Dans les accords secrets, c’est ce que l’UDPS recherchait.
    Ces fameuses conditions ne comptent pas si le Rassemblement, contre le FRC, tient au maintien de Kabila comme Président.

  13. La rdc n'est pas une royaume que le dirigent peu regné plus de 15 ou 20 ans, nous demandons à se monsieur de quitter le pouvoir en paix afin d'attendre un autre manda car il est encore jeune au lieu de chercher à gaché sa vie comme mobutu, nous voul

    - Edit

    Reply

    Toza na posa ye tomonaka ye na vie comme ex-président et senateur en vie mais tolingi azwa ndakisa ya ex-président d’amerique

  14. on a supporté ces caprices ça fait longtemp, maintenant unissons -nous, accedons à la vitesse superieur pr ravir notre pouvoir.

Ajouter un commentaire