Pierre Lumbi: «Pour le G7, la primature est à l’Udps, la présidence du CNSA à une autre composante»

À l’occasion d’une cérémonie commémorative des martyrs du 16 février,  organisée par le G7, ce jeudi 16 février à Kinshasa,  le Président en exercice du G7 et Président intérimaire du Rassemblement, a tenu à fixer l’opinion sur la situation actuelle au pays.
Pierre Lumbi Okongo, n’est pas allé par le dos de la cuillère quant à ce qui concerne la primature et la présidence du Conseil National de Suivi de l’Accord, CNSA.
Le G7 dit-il, renouvelle sa position concernant la primature, c’est-à-dire, le Premier Ministre est issu de l’Udps compte tenu de son poids politique dans l’opposition.
Et de poursuivre, mais s’agissant de la présidence du CNSA, celle-ci doit revenir à une autre composante car, il n’est pas possible qu’un seul parti puisse occuper à lui seul les deux postes.
La date du 16 février est célébrée sous le choc à cause de la disparition inopinée indique le Président du G7, du père de la démocratie, le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba.
Le G7 avait à cette occasion, observé une minute de silence en mémoire d’Étienne Tshisekedi et de Charles Mwando Nsimba, respectivement Président et Vice-président du Rassemblement.
Jeff Kaleb Hobiang

12 commentaires sur “Pierre Lumbi: «Pour le G7, la primature est à l’Udps, la présidence du CNSA à une autre composante»

  1. SI CES IDIOTS, TRAITRES ET VENDUS DE LA MP ETAIENT HUMBLES ET AIMAIENT NOTRE BEAU PAYS, ILS AURAIENT DUS AVOIR HONTE ET NE PAS POSER LA MOINDRE CONDITION CAR ILS ONT ETE INCAPABLES DE GERER LE PAYS CORRECTEMENT SEIZE ANS DURANT. INCAPABLES D’ORGANISER LA MOINDRE ELECTION PENDANT CINQ ANS ET ONT MEME PLONGE LE PAYS DANS UN GOUFFRE PROFOND. SOUS D’AUTRES CIEUX, ILS AURAIENT ETE TRADUITS EN JUSTICE ET AURAIENT DU DEMISSIONNER DE LEUR PROPRE CHEF EN COMMENCANT PAR LEUR PRESIDENT DE PACOTILLE L’IMPOSTEUR H. KANAMBE ALIAS J. KABILA

  2. TANDIS QUE LA SIGNATURE DE CE COMPROMIS PREND DU RETARD, ET QUE LE PAYS S’ENLISE DANS DE CRISES ECONOMIQUE ET ACCROCHAGES MEURTRIERS SANS REPIT ET SANS UN MOT DE L’IMPOSTEUR DE KINGAKATI ET SON PRETENDU-1ER MINISTRE EX-DIAMANTAIRE,, LES INCIVIQUES DE LA BANDE PPRD-MP EUX PRETENDENT QUE RIEN N’AVANCERAIT A LA CENCO AVANT L’ENTERREMENT DE ETWM…

    ET CE « PAR RESPECT » DE LA MEMOIRE DE ETWM DISENT CES JOUISSEURS ET LEUR CHEF-ROUBLARD.

    ILS VIENNENT AINSI DE DCOUVRIR LE « RESPECT » POUR CE VAILLANT COMBATTANT & PERE DE LA DEMOCRATIE. LE MEME ETWM QU’ILS DIABOLISAIENT ET PERSECUTAIENT DE SON VIVANT…

    FAUT-IL EN RIRE…? MAIS LES CONGOLAIS NE PLUS DUPES, ET EN CONNAISSENT LA VRAIE RAISON.

  3. la majorite cherche encor quoi, joseph kabila si tu as la volonte de quitte le pouvoir pourquoi pause -tu ancor de condition? toi mende vous ave travaille pendant 16 ans quesqu vous ave fait pour nous le congolais ? c de transforme notre beau pay en cimetier? c ça le 5 chantier, a kin de mort a l’shi d mort a mb-mayi d mort a kananga d mort a l’est d mort jour par jour.cq j me demande tu es congolais ou pas il ya l adagi qui dit le roi de peuple le peuple du roi on tue t p ple comme d mouton tu n dit rien merci dieu t voi avec t gouvernement

  4. 1) « Père de la démocratie ».!!!!!?????Je crois qu’on doit savoir peser ses mots. La passion, le fanatisme et la flatterie ne doivent pas nous faire dire n’importe quoi. La démocratie est comme un acte de foi à proclamer et à vivre. Celui que Lumbi et l’auteur de l’article qualifient de « père de la démocratie » a-t-il su vivre les valeurs démocratiques au sein de son propre parti ou était-il plutôt le timonier et le
    dictateur?
    2) Quant à toi Lumingu Tony, je te conseille d’éviter des injures. Elles traduisent non seulement une faiblesse d’idées mais aussi la mauvaise éducation.

    3)

  5. Bien dit Nkolo Mboka. Certains leaders politiciens congolais ont fait de l’injure la marque de l’opposition. Quand on insulte son advesraire, on est un véritable opposant. Et on a ainsi mal éduqué la masse populaire.
    A mon avis, recourir constamment aux injures n’est pas seulement l’expression par excellence d’une mauvaise éducation mais traduit aussi le manque d’arguments. On s’opposer à quelqu’un en avançant une artillerie d’arguments sans pour autant recourir à l’arme des faibles, les injures.

  6. Mais si Tshisekedi était vivant, les deux postes allaient revenir à l’UDPS. Pierre Lumbi aurait-il eu le courage de dire que ce n’était pas possible que les deux postes reviennent au meme parti?

Ajouter un commentaire