Flash/Cenco: Le Vice-président de la Cenco annonce pour lundi prochain la signature des arrangements particuliers

Malgré le départ du Secrétaire Général de l’Udps Jean-Marc Kabund qui a claqué la porte du dialogue ce lundi 20 mars accusant le pouvoir de tout bloquer, les travaux se sont poursuivis jusqu’à 19heures, heure locale.

Selon le Vice-président de la Cenco, tout va mieux.
« Nous avons décidé que les travaux se poursuivent en petits groupes et nous allons nous retrouver mercredi pour la plénière», a dit Mgr Fridolin Ambongo.

Et de poursuivre, nous sortons de la salle avec tout le monde, toutes les parties prenantes sont là, le plus beau est que « nous nous sommes entendus que le document final, la signature des arrangements particuliers intervienne lundi prochain.

Mgr Ambongo tout souriant et joyeux dit aux journalistes: Je vous invite donc tous à être là lundi.

Jeff Kaleb Hobiang

7 commentaires sur “Flash/Cenco: Le Vice-président de la Cenco annonce pour lundi prochain la signature des arrangements particuliers

  1. tolembi kozela tjr kk boye lundi ooohh mardi ezali kk boye bino batu ya cenco esi to comprendre bino,botika peuple asilisa likambo
    na ye,bozali kozua mbongo ya ba salles na ba primes esi toyebi na ba voyage yango bozali ko avancer te,mawa pona peuple bozali na soucis na bango te,bango nionso ba complises mawa trop.

  2. vraiment nous voyons que la cenco viens de jouer le peuple congolais avec leur distraction. pourquoi chaque fois quand il ya une cheance, vous vous trouvez sans resulta maintenant c’est trop.

  3. Oui à lundi et non pas pour assister à un emième assassinat de la mémocratie avec le quitus de l’Eglise???????????????????????????????????

  4. Que Ce Monsieur Kabila Choisi Le Premiere Ministre Qu’il Invite De Nous Faire Passe Le Temps Poure Rien Ce Lui Qui Est A La Base De Tout Ce Qui Ce Passe Dans Notre Pays Comme Dans La Province Du Kasaï Oriental Phenomene Kamuena Nsampu Si Parfois Kabila Depose Son Candindature Aujourd’hui On Va L’arrete

  5. Il n’y aura signature ce lundi wait and see, c’est un risque pris par l’évêque en annonçant cela tout en sachant qu’il a faire à des politiciens Congolais qui ne voient que leurs intérêts.

Ajouter un commentaire