Urgent/Cenco : l’Udps vient de claquer la porte du dialogue

Par son Secrétaire Général Jean Marc Kabund, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Udps, vient de claquer la porte des travaux de la Cenco.
Raison avancée: la Majorité Présidentielle veut gagner du temps au travers des tergiversations liées aux candidats à la primature et à la Présidence du CNSA, a indiqué un cadre de l’Udps via une dépêche envoyée à 7SUR7.CD.
Les détails bientôt
Jeff Kaleb Hobiang
loading...

19 commentaires sur “Urgent/Cenco : l’Udps vient de claquer la porte du dialogue

  1. Le pays ne doit évolué comme si nous n’avons pas un président, Kabila doit parler car il est le seul garant de la nation. Il n’est pas le Président d’un parti politique mais il est le président de la RDC. Les choses sont bloquées, alors lui doit prendre une décision pour mettre fin à tout. Qu’il se prononce sur la situation de notre pays. Toutes populations sont à genoux.

    1. Kabila n’est pas un Président, c’est un inconscient tout simplement. L’unique solution, c’est le soulevement populaire ou on lui tire une balle dans la tête et c’est tout.

  2. Kadiabitoka,tu es un imbecile! le president n’est pas elu ad vitam,je felicite jean-Marc Kabund pour cette decision courageuse, qu’il donne maintenant des consignes clairs aux combattants pour rendre le pays ingouvernable par kabila et sa bande des voyous!

  3. il faudrait que tout rassemblement quitte la cenco, c’est accord pour la majorité n’a pas raison d’être appliquer car tshisekedi est déjà mort.

  4. Maintenant, si vous ne voulez plus, alors laisser samy badibanga fait son travail, jusque la badibanga travaille bien. Et n’est pas que samy vient de l’union africaine ? Je ne sais pas pourquoi vous continuez a vous tirez des paroles.

  5. Le pays ne doit évolué comme si nous n’avons pas un président, Kabila doit parler car il est le seul garant de la nation. Il n’est pas le Président d’un parti politique mais il est le président de la RDC.

  6. Claquer la porte fait perdre ou gagner le temps? Cette décision de l’UDPS ne surprend aucunement les fins analyses de la politique congolaise. L’UDPS n’est pas habitué aux pressions politiques. À chaque fois qu’on l’y soumet, ce parti choisi le raccourci, la voie plus facile qui se présente c’est-à-dire LA CHAISE VIDE. Comme conséquence, l’UDPS n’a jamais participé à la moindre élection dans notre pays et ne compte aucun élu à tous les niveaux. Il y a fort à craindre cela se reproduise au cours des échéances électorales en vue, si élections il y aura.

  7. de fois il faut donner sa langue au chat pour ne pas raconter des betises qesq’il peut dire encore? C’est bien lui q est à la base de ctte situation.

  8. au juste que veut-il le président Kabila ? il n’a ka dire kil ne veut et ne peut pas laisser le pouvoir pacifiquement. le peuple veut savoir … quelle honte pour les africains …

  9. La décision viendra après concertation entre KAGUTA, KAGAME et KANAMBE lorqu’ils auront reçu le feu vert de leurs parrains anglosaxons trafiquants des minerais de la RDCONGO. Oui les canadiens, les américains des USA, les anglais et leurs compagnons belges et francais. Il est temps pour toi « AFRICA » de te reveiller.
    Qui aura le courage d’appuyer sur la gachette du revolver afrique qui se trouve en RDCONGO? N’y a t il pas un seul « HOMME » en AFRICA?

  10. Kabunda, le complexé Kasaïen qui se fait passer pour un Katangais, représente quoi? Il devra déjà avoir honte parce qu’il va y renter tout petit…

  11. pourquoi la majorité a peur que le president du rassemblement et du conseil de sage du rassemblement rencontrent KABILA pour débloquer la situation sur le choix du premier ministre, donc KABILA ne sait pas parlé, il faut que les autres parlent à sa place, il est prit en otage comme était Mobutu, quand il a fuit, enterré, le ATUNDU sont là, eux qui ont conseillés Mobutu, ils donnent à KABILA les meme formule, ZACHARIE a raison ce bureau politique éloigne de plus en plus KABILA de la population et de la communauté international. il doit prendre le chose en main en homme libre, ce sont de vieux, lui il est encore jeune, qu’il regarde ses enfants, l’occident ne veut plus de lui qu’il quitte calmement, avec Mobutu, il ya eu une 3e voix et aujourd’hui la RDC n’a pas de président vivant on ne fait pas tue tete à la communauté international, surtout à son autorité morale le pape, de quoi ils ont causé avec KAGAME, cà doit nous interpellé, nous avons bésoin de KABILA. ATUNDU, MENDE, LUMANU laiser KABILA libre, il est le président de congolais, qu’il se rencontre avec FELIX, ils ont de chose à se dire pour le bien de ce pays. sinon la population va prendre les choses en main.

  12. nous somme un peuple souverain mais nos politiquent veule leurs interé personnel mémé ceux de la majorité mémé de l’opposition nous le peuple on est la nous entendons la fin, on travail pas panda la nuit mais dans la journée cad nous en tandont les élections en décembre 2017 points bards cette fois ci

  13. Et si les vrais décideurs pour le congo ne se trouvaient pas au congo et n’avaient jamais des noms connus par les congolais?
    Tous ceux et toutes celles dont les noms sont connus comme étant Président, Ministre ou autres ,dirigent ce pays par proccuration!
    Sinon pourquoi le Président nominatif et connus de tous ne se lève pas pour parler à  » son peuple »?
    Telle est la question!
    Et à partir de ce moment, rien ne sert à s’en prendre aux Saints car Dieu lui même personne ne le verra et ne sait vraiment pas où il est !
    Pauvres peuples du congo!

Ajouter un commentaire