Urgent / Kamonia / Tshikapa : De violents affrontements entre Fardc et miliciens, 5 morts déjà

La situation est tendue à Kamonia, chef-lieu du Territoire de Tshikapa dans la province du Kasaï, apprend-t-on des sources locales.
Des insurgés qui occupent depuis trois jours les localités de Nsumbula, Mutshima et Diboko et qui ont contraint les autorités des localités sous leur contrôle à trouver refuge en Angola, viennent de traverser la rivière Lumbembe en direction de Kamonia, selon un riverain.

La cité de Kamonia est désertée par les autorités politico-administratives. L’administrateur de Tshikapa que nous avons joint au téléphone confirme la situation, lui qui a quitté Kamonia depuis ce dimanche. Sur place à Kamonia, on signale l’arrivée ce lundi après midi de plusieurs militaires des Fardc. Les affrontements sont signalés aussi à la rivière Tshipumbu. Nos sources parlent de cinq civils tués.

Sosthene Kambidi

15 commentaires sur “Urgent / Kamonia / Tshikapa : De violents affrontements entre Fardc et miliciens, 5 morts déjà

  1. Svp chers confrères, jusqu’à present dans la commune rurale de Kamonia pas d’affrontements sauf le deplacements de qlques autorités et la présence des élèments Fardc surtout le bana moura qui sont sur place depuis 19h en provenance de Kin. Je suis journaliste et Directeur d’une radio communautaire sur place à Kamonia.

  2. bizarre la rapidité de cette intervention militaire! à Beni ou les assaillant s’en prend à la population civile désarmée l’intervention militaire se fait attendre et au Kasaï ou la milice ne s’en prend qu’aux institutions étatique et l’intervention est rapide et la force employée est disproportionnée?

  3. Et la visite du VPM, ministre de l’intérieur au Grand Kasaï, une distraction ou quoi ?
    Si je tiens aux déclarations du ministre honoraire des sports (D. Kambayi) devant la presse quand il dit qu’ils connaissent ceux-là des politiciens qui manipulent les miliciens, pourquoi pas les dénoncer afin de mettre du calme au Kasaï ? Car après tout, ce sont nos frères et sœurs qui meurent. Ils sont victimes de quoi au juste ?

  4. ngongo besan john

    - Edit

    Reply

    Commentaire ils faut un changements du nouveau gouvernement de transition avec le premier ministre Félix tchisekedi tout doit changer.

  5. Au lieu d’une enquête sur les fosse communes, voilà des charognards dépéchés depuis Kin illico presto. Avec les égorgeurs de Beni, des militaires sont venus de tous les côtés non pour traquer les égorgeurs mais pour tourner le fusils contre les fils du terroirs qui ont décidé de se prendre en charge jusqu’à fermer la bouche à tous ceux qui venaient avec la ferme décision d’éliminer tout ce qui bouge. Nous détenons maintenant le secret de ce jeu et sommes décidé d’y mettre fin. LES HOMMES LEOPARDS SONT DANS LE COIN…

  6. Commentaire Alphonse tufi nayo zona bolole oyebi combien Kabila aboma na RFC depuis son règne
    zela nanu esili te Kabila akosuka lokola kaddafi na lybie oyo eza printemps kasaien avec l’opération kamwina nsapu kala mingi te ekokoma na kin pona fin d’histoire pe règne ya Kabila na ba kabiliste fin coop

  7. Ne sommes pas d pt enfants ns connaissons vos enjeux politiques. Dieu va vs confondre,pur distraction, votre pouvoir e d ns exterminer

  8. Non Non Non Il Faut Tout Parler Ce Qui Fait Aux Gens De Fuire A K’nia C’est Suite A Un Tribalisme Qui Est Entre Les Tchokués Et Les Bena Lulua ,en Effet Les Soients Disant Tchokwés Declarent Aux Bena Lulua De Vouloir Laisser Leurs Territoires

Ajouter un commentaire