Commune de la Gombe : Mendicité à haut risque boulevard du 30 juin

De nombreux  Congolais, parmi lesquels des démunis, font de la mendicité à haut risqué sur le boulevard du 30 juin. Ils sont vivables  dans le tronçon situé entre le bâtiment abritant l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS) et les galeries présidentielles.

La première catégorie de ces mendiants est constituée de personnes fortes, valides et aptes. Ils profitent des feux  rouges pour identifier des véhicules et dénicher des célébrités. Par la suite, ils accostent le véhicule jusqu’à ce que la cible mette la main à la poche et leur donne de l’argent à se partager. Même les autorités de la police et de l’armée ne sont pas épargnées dans cette pratique.

La deuxième catégorie est composée de personnes invalides. Il s’agit d’aveugles et handicapés physiques. Eux se démarquent par la méthode pacifique utilisée, par rapport à d’autres qui, souvent, menacent leurs victimes qu’ils insultent s’ils n’obtiennent rien. Tous ces mendiants s’exposent à des risques d’accidents, car les véhicules peuvent les percuter à tout moment.

Par Towoshi-Beya Best (Stagiaire/IFASIC)

Ajouter un commentaire