Kasaï Central : 705 têtes d’érosions dénombrées en 2017 dans la ville de Kananga

Sept cent et cinq (705) têtes d’érosions en progression ont été dénombrées en 2017 dans la ville de Kananga par la Coordination Provinciale de l’Environnement et Conservation de la Nature pour l’ex Kasaï-Occidental.

Ce phénomène naturel menace dangereusement les différentes parties de cette ville où des parcelles à usage résidentiel et des édifices publics risquent de disparaître de la carte du chef-lieu de la province du Kasaï-Central, a fait remarquer à ce sujet le Coordonnateur provincial de ce service public de l’Etat, le Dr. Théodore Mulumba Mukendi ce jeudi 20 avril lors d’un échange avec la presse à Kananga.

Des constructions anarchiques facilitées par la complicité des services techniques en la matière et de certains responsables des entités administratives de base ont accentué cette dégradation inquiétante de l’environnement dans la ville de Kananga, a-t-il précisé.

Le Dr. Mulumba Mukendi a plaidé pour le respect strict des normes requises en la matière en vue de sauver cette agglomération urbaine des conséquences néfastes de la dégradation provoquée de l’environnement.

Sylvain Mukendi

loading...

Ajouter un commentaire