Évasion massive à Makala : « La gestion du système pénitencier n’est ni une science exacte encore moins un art prophétique » Thierry Monsenepwo

Il n’a pas donné sa langue au chat. Il, c’est Thierry Monsenepwo, communicateur de la Majorité Présidentielle et Président de la ligue de jeunes de la Convention des Congolais Unis, CCU de Lambert Mende Omalanga.
Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce jeudi 18 mai, axée sur les questions d’actualité en RDC notamment l’évasion massive mercredi 17 mai à la Prison Centrale de Makala, Thierry Monsenepwo a indiqué que « la gestion du système pénitencier n’est ni une science exacte encore moins un art prophétique ».
«  L’acte criminel commis par le fugitif Ne Mwanda Nsemi et sa horte est le paroxysme d’une criminalité qui ne dit plus son nom. La police est à pieds d’œuvre pour mettre la main sur ces bandits », a-t-il déclaré.
 
7SUR7.CD : Évasion massive hier à la Prison Centrale de Makala, le chef de Bundu dia Mayala Ne Muanda Nsemi a pris fuite avec plusieurs autres prisonniers. Votre réaction?
Thierry Monsenepwo : L’acte criminel commis par le fugitif Ne Mwanda et sa horte est le paroxysme d’une criminalité qui ne dit plus son nom. La police est à pieds d’œuvre pour mettre la main sur ces bandits et je profite de votre canal pour sensibiliser les congolais et congolaises à de la vigilance et à collaborer avec les forces de l’ordre pour dénoncer les fugitifs. Car garder un d’eux, même membre de la famille c’est non seulement s’exposer soi même mais aussi le laisser ouvres à des représailles. A ceux qui critiquent les autorités pénitentiaires congolaises je leur dit que la gestion du système carcéral n’est pas une science exacte encore moins prophétique si non les pays mieux équipés comme la France ne connaîtrait pas une évasion par jour comme constaté en 2016.
7SUR7.CD : Après ce qui s’est passé à Makala, certaines langues évoquent la fin de règne et l’incapacité du pouvoir en place qui commence déjà à afficher ses faiblesses. Qu’en dites-vous?
Thierry Monsenepwo : En 2015 l’évasion à la prison de New-York la plus informatisée au monde ainsi que celle de juin 2016 en France serait aussi les signes de fin de règne du pouvoir de Obama ou de François Hollande ? Rien à voir.
7SUR7.CD : Une prison dans un milieu hautement sécurisé, plus de 1000 personnes selon des témoins arrivent à fuir même si le gouvernement parle d’une cinquantaine, n’est ce pas une stratégie ou mise en scène de la MP pour créer l’insécurité et retarder le processus électoral à Kinshasa comme c’est le cas au Kasaï?
Thierry Monsenepwo: C’est cynique que de penser que la MP peut ainsi organiser une fuite de prisonnier pour le simple besoin de ne pas organiser des élections. Sur ce fait, les éléments sont en faveur de la MP en ce qui concerne sa volonté d’aller aux urnes contrairement à ceux qui jusqu’à aujourd’hui confondent respect de l’accord à leur nomination comme Premier Ministre. Au Kasaï on a à faire à un mouvement terroriste. Et les moyens ont été déployés pour mettre fin au régine de mal que ces sauvages voulaient établir au coeur de notre pays.
7SUR7.CD : On va changer de sujet, le Gouvernement Bruno Tshibala a été investi sur fond de contestations  accompagnées de vuvuzela et de sifflets à l’hémicycle du Palais du peuple, puisqu’ayant été nommé en violation de l’Accord, disent les contestataires, vous validez?
Thierry Monsenepwo: Il n’y a pas eu de contestation au palais du peuple. Il y a eu des députés qui ont sifflé et chanté, est cela la contestation ? Nous sommes en démocratie ou c’est la loi de la majorité et sur ce point le gouvernement Tshibala a bénéficié du vote d’une majorité d’élus donc il a la confiance du pouvoir législateur. Maintenant pour ceux qui disent que l’accord a été violé, je demande à ce qu’ils cessent de lier l’accord à un individu. Que si c’est pas lui le nommé, ce qu’on viole. Un acteur politique a fait cela durant 30 ans dans ce pays. Et il a à cause de cette posture nuit a3 son parti et au pays.
 
7SUR7.CD : Mais comment un Premier Ministre de l’opposition peut être contesté par ses paires de l’opposition et soutenu par le pouvoir? C’est quand même absurde non?
Thierry Monsenepwo: Le Premier Ministre Tshibala a aussi bénéficié de la confiance des opposants élus du peuple. Que quelques un aient voté non c’est démocratique et libre à eux. La Majorité n’est justement pas dans des approches subjectives. Pour nous seuls les principes comptent et le principe c’est l’accord. Donc que ça ait été Tshibala ou un autre opposant on aurait soutenu du moment que ça respecterait l’accord.
7SUR7.CD : Pensez-vous qu’en décembre 2017, les congolais irons aux urnes pour élire les nouveaux dirigeants?
Thierry Monsenepwo: Il faut poser cette question a la ceni
7SUR7.CD : À ce jour, toutes les institutions en commençant par la présidence de la République, sont illégitimes ( hors mandat). Biscornu et jamais vécu au monde conclu l’opposition, êtes-vous d’avis?
Thierry Monsenepwo: Aucune institution en RDC n’est illégitime puisque la constitution la garantie. Il ne suffit pas qu’un opposant puisse pour son plaisir déclarer une illégitimité que cela en est ainsi. Non.
Une première au monde ? Pourquoi pas du moment que l’histoire de la RDC est unique au monde comme aussi celle d’autres pays.
7SUR7.CD : Une dernière question, hier le 17 mai, 20 ans après la libération de congolais par Mzee Kabila de la dictature Mobutienne, quel bilan?
Thierry Monsenepwo: Le 17 mai marque le début de la marche vers le développement de notre pays et la fin du népotisme. La libération d’un peuple face à un pouvoir ethnicisé et dictatorial.
 
7SUR7.CD : Le Rassemblement a tracé un tableau très sombre de la situation politique et sociale et estime que le 17 mai reste une date qui marque le début de la régression de la démocratie en RDC, votre point de vue?
Thierry Monsenepwo: La difficulté d’analyse des membres du Rassop Limete n’est plus à démontrer. Parler du 17 mai comme date de régression de la démocratie c’est oublier la visite de soutien de feu Tshisekedi à Mobutu le dictateur tueur de la démocratie à Cap Martin au soir de son pouvoir. Pire c’est manquer de bien faire une comparaison de ce temps là et de celui-ci, la preuve avant le 17 mai 1997 on a eu une inflation de 500%. Un taux de croissance négatif et des arriérés de salaire de fonctionnaire d’à peu près 60 mois alors de quoi on parle ?
Interview réalisée par Jeff Kaleb Hobiang
loading...

13 commentaires sur “Évasion massive à Makala : « La gestion du système pénitencier n’est ni une science exacte encore moins un art prophétique » Thierry Monsenepwo

  1. TA GUEULE CAR VOUS N’ETES QU’UN CONGLOMERAT D’AVENTURIERS OPPORTUNISTES, CORROMPUS, TRAITRES ET MAFIEUX. LA DEMOCRATIE A SENSIBLEMENT REGRESSEE DEPUIS LE 17 MAI 1997

  2. c’est juste un gars moins intelligent !

    je ne vois pas ce qui peux sortir de sa bouche pour construire ce Pays !

    nous connaissons les méthodes utilisées par Mobutu pour éterniser au pouvoir, mais malheureusement il n’était pas éternel !

    nous sommes ensembles avec vous !

  3. Depuis la Révolution française je n’ai jamais entendu parler d’une évasion de milliers de prisonniers. Monsieur Monsenepwo, ayez l’humilité de l’avouer, c’est une grande honte pour vous de la MP ! Ou vous êtes complices de ce qui est arrivé, ou c’est une preuve d’un désordre indescriptible dans l’administration carcérale de notre pays (sous votre direction). Vous voyez vous-mêmes là où vous avez foutu le Congo…

  4. Gouverner c’est prévoir dit-on. Et il me semble il y a des failles dans le système de sécurisation des personnes placées aux mains de la justice dans cette prison. Comment peut-on expliquer que cette attaque, organisée et exécutée par des assaillants en nombre, puisse se produire sans éveiller des soupçons? De deux choses l’une, ou il y a eu une certaine complicité ou des négligences. Et dans l’une comme dans l’autre éventualité les sanctions doivent tombées. Que Monsieur parle d’évasions dans d’autres pays, nous voulons bien. Mais, si évasion il y a eu lieu elle n’a pas été de cette ampleur.

  5. Tout ce que M’zee Laurent Désire KABILA a préconiser faire pour le développement de la RDC est négligé par le pouvoir en place or ce dernier avait une bonne vision pour ce pays.

  6. vous croyez que meme si nous connaissons les evades nous vous dirons pour gagner quoi nous les avons diriger dans les ambassades des pays europeennes la ou ils vont se faire refugees politique la population ne vous fait pas confiance bande d assassin vous avez chier sur la population congolaise Dieu vient de vous montrer votre fin et surtout ne compter pas sur la population congolaise vous etes vomi

  7. C’est Mr parle on dirait qu’il n’est et ne vit pas au congo,la démocratie n’avait pas été au rendez-vous avec Mobutu pire elle n’est toujours pas là avec les kabila. nous le peuple congolais nous,nous attendons aux élections en décembre 2017 rien d’autre s’il n’y a pas élection c’est à dire il n’y aura pas aussi Kabila comme Président nous n’accepterons d’aller de report en report avec de gens visiblement incapable et de mauvaise foi. c’est l’essentiel de l’accord de la Saint – Syvestre. Si les institutions sont donc légitimes dequelle légitimité parle ce Mr? la constitution qui est interprêtée abusivement pour la Mp ne concerne pas le peuple congolais car nous réfusons de nous faire illetré volontaire. élections et la Kabilie disparait

  8. bombandja nzekenzeke

    - Edit

    Reply

    thiery avant de parler il faut reflechir et tourner sa langue 1000 fois.
    -le system de securite ne pas une science exact pour toi ? – c’est come cela on peut attaauer et tuer le president de la republic parceque la securite ne pas une science exact.pourquoi kabila garde autour de lui des imbeciles come toi ? ? ? ? ? ? ?
    – selon toi si il ya eu evasion aux etats-unis et frances c’est un bon exemple a suivre ?
    – ok ; mais hollande a demissioner et obama est parti fin mandat. – vous au congo que faites-vous ? si ce ne que s’accrocher par force dans l’illegalite.
    – pour toi thiery la science exact c’est prendre le pouvoir par les armes ? ? ?
    – si tshisekedi negocie avec mobutu pour une passation civiliser du pouvoir c’est une trahison ?
    – thiery il faut savoir quit’a apris la science exact que tu pretend brandir ; qui etaient tes proffesseurs ? ?
    – bandes d’imbeciles et des traitres.

  9. DES MENOPAUSES INTELLECTUELS.

    ARRETEZ GEDEON KYUNGU, ROGER LUMBALA ET TAMBWE MWAMBE pour leus act criminal commis. Gedeon pour canibalisme, Roger lumbala avec M23 et Tambwe mwamba avec les rwandais de bizima karah, mwamba dia wamba etc… Voila des gens quimeritent la prison. Et aujourd’hui tambwe mwamba minister de la justice, une piece de theatre.

  10. Dans tout système organisé soit- il, y a toujours une faille, mais si la faille devient prédominante que la sécurité, c’est un échec du système. Qu’ils comprennent seulement qu’ils n’ont plus la main-mise sur le pays et laisser les commandes.

Ajouter un commentaire