Goma : Suite aux tortures morale et physique, une combattante de l’Udps a subi une intervention chirurgicale après avoir avorté en prison

Sephora Astride Bashiya Biduaya, Vice-présidente de la ligue de jeunes UDPS/Goma arrêtée et incarcérée depuis le 19 décembre 2016 à la prison de Goma au Nord-Kivu, a frôlé la mort.

Selon les informations parvenues à 7SUR7.CD, cette jeune fille enceinte au moment de son arrestation, a avorté en prison après plusieurs tortures morale et physique.

Après l’avortement, elle subi une intervention chirurgicale toujours à l’hôpital de la prison où elle est incarcérée.

Depuis son arrestation, elle connu plusieurs visites dont celle de Me Georges Kapiamba, des amis de la Lucha et d’une chercheuse de l’Union Européenne.

Jeff Kaleb Hobiang

loading...

Un commentaire sur “Goma : Suite aux tortures morale et physique, une combattante de l’Udps a subi une intervention chirurgicale après avoir avorté en prison

  1. Une compatriote traitée comme une chienne par le pouvoir. Vraiment c’est une honte et dire que les autorités avaient fêté bruyamment le mois de la femme et voici qu’elles sont les premières à torturer une militante d’opposition. Pauvre RDC qu’elle déliquescence du pays :-(.

Ajouter un commentaire