Primature: Bruno Tshibala a pris les clefs de son bureau

Ce jeudi 18 mai, il a été procédé à la cérémonie officielle de remise et reprise entre le Premier ministre entrant Bruno Tshibala et le sortant Samy Badibanga à l’hôtel du gouvernement.

La cérémonie a été marqué par une visite des différents bureaux et locaux par Bruno Tshibala à qui Samy Badibanga a souhaité bon vent.  

Le même exercice était prévu dans différents ministères qui ont vu leurs animateurs être changés.

Jeff Kaleb Hobiang

loading...

4 commentaires sur “Primature: Bruno Tshibala a pris les clefs de son bureau

  1. Bien venu dans la jungle. Ce bureau peut être le chemin le plus court vers ta tombe. entretemps, le bonheur est ailleurs et tu seras damné pour l’éternité car voici ce qui t’attends dans le texte lu pour tous :Le pays traverse une période charnière et les choix sur la vision du pays ne pouvaient pas être plus claires et binaires: « (1) Tyrannie ou une Vraie Démocratie ; (2) Massacres et tueries d’une part et Elections de l’autre ».

    Cependant, tous les signes pointent vers les bouchées doubles de partisans de « Forces du Mal » (la Majorité Présidentielle) qui font tout pour installer la Tyrannie en RD Congo est dans la région de Grand Lacs. Le Tyran en Chef, Joseph Kabila, est allé aussi loin en plaçant des véhicules blindés à toutes les entrées de sa résidence et mettant en alerte la garde républicaine! Nous vous livrons ici-bas une analyse courte mais pertinente de M. Wina LOKONDO, qui clame haut et fort que la « Fin Arrivera ».

    Rappelez-vous que le chef coutumier Kamuena Nsapu avait été tué au motif qu’il était retranché dans un lieu avec ses partisans « lourdement » armés. La suite, vous la connaissez: des centaines de morts, des maisons privées et des bâtiments publics détruits, des millions de déplacés, errant ici et là,… Du pain bénit pour ceux qui ne souhaitent pas voir l’alternance se réaliser au sommet de l’Etat à la fin de cette année.

    Ne soyez pas surpris d’apprendre, un de ces jours, que Ne Muanda Nsemi a été retrouvé et tué « après un échange de feu avec ses partisans » également « lourdement » armés. Le Kongo Central s’embrasera et connaîtra les mêmes malheurs que le Kasaï…Central. Une deuxième « aubaine » pour ceux qui prennent les élections pour catastrophe suprême et la fin de leur vie. Et qui vont, encore là, justifier l’impossibilité de les organiser.

    D’autres foyers de désordre surgiront – seront davantage suscités – dans le pays, lesquels désarticuleront l’activité économique et aggraveront la misère sociale des Congolais. Appauvris à l’extrême et excédés par l’inconscience de sa classe politique, ces derniers déclencheront une incontrôlable insurrection populaire – téléguidée de l’extérieur ou pas – dont l’issue ne sera pas à l’avantage d’André Atundu et ses compères « intellos » de la Majorité Présidentielle qui font leur beurre en vendant du vent à Joseph Kabila et croient ainsi continuer à blaguer indéfiniment avec la vie des millions de Congolais. Tout a une fin. Et la fin arrivera.

    1. Quelle question?
      C’est un constat crédible et une prédiction évidente.
      Le système Kabila est entrain de s’éffondrer.
      Il ne sert à rien de vouloir le pouvoir juste pour faire souffrir les gens.
      Pourquoi Kabila et son régime n’ont jamais travaillé pour la prospérité de la RDC?
      La misère est insupportable et terrible.

Ajouter un commentaire