2è Congrès ministériel de l’Union Postale Universelle : Emery Okundji convainc trois grands partenaires à soutenir la relance de la Poste congolaise

A Addis Abeba en Éthiopie en marge du 2 ème congrès ministériel de l’Union Postale Universelle, le Ministre congolais des PT NTIC, Emery Okundji a déployé du jeudi 06 au samedi 08 septembre 2018, une grande campagne de séduction pour attirer les responsables de services postaux de grands pays du monde à renouer leur coopération avec la poste congolaise.

Au cours des échanges bilatéraux avec les dirigeants des services postaux des Etats Unis d’Amérique (US Postal Service), du Royaume Uni (Royal Mail International) ainsi que ceux de la France ( la Poste française), Emery Okundji a tenu à aplanir les différends et harmoniser les vues sur les vieux contentieux.

Avec la délégation française, il a été question du dévoiement à Brazzaville. Depuis plusieurs années, des envois postaux de la France à destination de la RDC, sont constamment désorientés à Brazzaville et cela influe négativement sur la qualité de service de la poste rd congolaise.

De son côté, le chef de délégation britannique, à la suite du plaidoyer mené par le ministre des PT NTIC de la RDC, a assuré que le business ne devait, en aucun cas, être interrompu, mais bien au contraire, il a insisté pour que la coopération dans le secteur postal entre les deux pays soit encouragée et renforcée.

Concernant les États-Unis, qui figurent parmi les partenaires privilégiés de la RDC en import et export des envois postaux, des négociations directes ont été planifiées pour réaffirmer davantage la coopération entre les deux services postaux.

Toutes ces discussions directes visaient un seul objectif à savoir : Permettre à la Poste du Congo Kinshasa de reprendre pleinement son activité d’expédition, de transit et de réception des courriers à l’échelle internationale. Mission accomplie.

A l’issue des discussions, des dispositions concrètes ont été convenues dans le but de soutenir clairement la Poste de la RDC. Ainsi, les responsables postaux de ces trois pays ont exprimé leur volonté et détermination d’appuyer la Poste congolaise afin de rehausser rapidement ses activités internationales afin de redorer son image longtemps ternie.

Signalons également que durant ce Congrès, qui coïncide avec la journée ministérielle de la stratégie des Télécommunications, Emery Okundji Ndjovu a insisté sur le caractère socio-économique de la Poste en étant un secteur de solidarité internationale par excellence, en plus d’être un moteur de développement global.

«Il faut rappeler que de part sa dimension continentale, avec plus de 80 millions d’habitants, la RDC envisage de construire 31.000 Km de Backbone national sur les 3.800 déjà construits et les appels d’offres internationaux seront publiés pour le reste », a martelé l’élu de Lubefu.

Jeanric Umande