Afrique : Aux funérailles de Kofi Annan, Antonio Guterres rend hommage « à un dirigeant exceptionnel »

Les funérailles nationales de Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, auxquelles participent plusieurs dirigeants du monde entier ainsi que les chefs traditionnels, ont démarré jeudi 13 septembre dernier à Accra au Ghana.

Présent à ces obsèques, le secrétaire général des Nations-Unies, a rendu hommage « à un dirigeant exceptionnel ».

« Kofi Annan était à la fois unique et l’un des nôtres. C’était un dirigeant mondial exceptionnel, et c’était aussi une personne dans laquelle presque tout le monde pouvait se reconnaître. Kofi Annan pouvait rassembler les gens, les mettre à l’aise et les réunir vers un objectif commun pour notre humanité commune », a déclaré A. Guterres dans son discours.

Sa veuve, Nane Annan, a parlé avec éloquence des liens étroits de son mari avec le Ghana et de la façon dont il était toujours excité de rentrer chez lui.

« Lorsqu’il arrivait, il aspirait l’air et semblait si heureux et satisfait. Puisses-tu reposer en paix et que ta sagesse et ta compassion continuent à nous inspirer et à nous guider », a-t-elle dit.

Deuxième Secrétaire général de l’ONU après l’égyptien Boutros Boutros, issus des rangs des fonctionnaires de l’organisation mondiale, Kofi Annan a débuté sa carrière onusienne en 1962. Il a notamment été en poste à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Genève, à la Commission économique pour l’Afrique (CEA) à Addis Abeba et a dirigé le Département des opérations de maintien de la paix à New York.

Rappelons par ailleurs que Kofi Annan est décédé le samedi 18 août dernier à l’âge de 80 ans.

Jephté Kitsita