Après la visite manquée à Kinshasa, Guterres et Faki ont évoqué la RDC lundi en Éthiopie


Après leur visite conjointe annulée en RDC, le secrétaire général de l’ONU et le président de la Commission de l’U.A, ont à l’occasion de la deuxième Conférence annuelle ONU-Union africaine qui s’est tenue lundi 9 juillet dernier à Addis Abeba en Ethiopie, exprimé leur engagement à approfondir davantage leur partenariat stratégique.

Dans un communiqué rendu public à l’issue de ladite conférence, Antonio Guterres et Moussa Faki Mahamat ont souligné l’importance des organisations multilatérales et du multilatéralisme, « comme instrument pour une gouvernance internationale efficace et ainsi répondre aux défis mondiaux ».

Les deux personnalités ont également évoqué les défis pour la paix, la sécurité et le développement sur le continent, notamment en République démocratique du Congo et d’autres pays africains.

Pays dans lequel (RDC), ils devaient se rendre le 9 juillet dernier, un rendez-vous annulé ensuite reporté à une date non indiquée par Kinshasa, tout en ouvrant une brèche lundi dans la soirée, d’une probable nouvelle rencontre à convenir entre la RDC et les deux organisations que sont l’ONU et l’U.A.

Signalons tout de même que la Conférence s’est dite profondément préoccupée par les incertitudes concernant l’ordre international, les divergences dans les relations internationales et l’impact négatif sur la paix et la sécurité mondiales.

L’ONU et l’Union africaine ont enfin, exhorté la communauté internationale à prendre des mesures énergiques pour atténuer les crises humanitaires, les risques et la vulnérabilité dans les communautés touchées.

Le prochain rendez-vous est donc pris pour 2019 à New-York aux États-Unis d’Amérique, comme convenu entre les deux organisations.

Jephté Kitsita

2 commentaires sur “Après la visite manquée à Kinshasa, Guterres et Faki ont évoqué la RDC lundi en Éthiopie

  1. Vraiment un petit fretin de President narque toute une ONU et toute une UA? Vraiment no vu au Monde et vous le regardez aisement! Faites quelque chose chers ONU et UA

Ajouter un commentaire