Beni-Ebola : Confusion sur la rentrée scolaire, le SYECO contredit le ministre national de la Santé et décrète une grève à partir de lundi

Pas de rentrée scolaire en ville et Territoire de Beni, rétorque le syndicat des enseignants du Congo, SYECO Beni.

Dans une assemblée générale vendredi 31 août 2018 à l’Institut Bungulu-Beni, cette structure a déclaré une grève illimitée à partir de ce lundi 03 septembre date prévue pour la rentrée scolaire 2018-2019.

« Le SYECO dit ne pas être prêt de reprendre le chemin de l’école », a lâché devant la presse Ghislain Bambirikiri membre de cette structure.

Ce syndicat motive sa décision par un chapelet de revendications notamment :

– L’insécurité qui persiste en ville de Beni;

– le retard dans la mécanisation des enseignants;

-le retard des paiements des enseignants mécanisés;

-la présence de l’épidémie Ebola en Territoire de Beni;

-la vaccination des écoliers, élèves, enseignants pour les épargner de cette épidémie;

-la présence des matériels de protection dans les écoles…

Cette décision du SYECO de Beni-ville tombe quelques jours après celle de leurs confrères d’Oicha chef-lieu du Territoire de Beni qui avaient sollicité dans une déclaration mercredi 29 août 2018 le report de la rentrée scolaire 2018-2019 suite à la maladie d’Ebola.

Lors d’une rencontre cette semaine à la mairie de Beni avec le personnel de l’enseignement en province Educationnel Nord-Kivu 2, le ministre national de la santé avait confirmé la rentrée scolaire en ville et Territoire de Beni ce 03 septembre 2018.

« Des mesures urgentes sont déjà prises afin de protéger les écoliers, élèves et enseignants de cette maladie », avait indiqué Oly illunga.

Par contre l’association des écoles privées et le syndicat des écoles conventionnées catholique seraient prêtes à reprendre le chemin de l’école le lundi 03 Septembre 2018.

Bantou Kapanza Son