Beni-Mavivi : de violents affrontements en cours entre FARDC et rebelles ADF, panique au sein de la population

Des tirs d’armes lourdes, rafales et légères se font entendre en ce moment à Mavivi et ses environs notamment Ngadi, Nzuma à Beni au Nord-Kivu.

C’est depuis 17h30 heure de Beni, que des détonations d’armes ont été entendues paralysant les activités ce dimanche 9 septembre 2018.

Selon les premières informations recueillies sur place à Mavivi aéroport, l’ennemi serait venu de l’endroit appelé Pape.

Ce dernier, a commencé à demander aux conducteurs moto leurs clés de contact avant de piller plusieurs chèvres sur place.

Il s’en est suivi l’échange des tirs entre les éléments FARDC et ces rebelles. Les habitants ont couru dans tout le sens chacun se créant un passage.

La situation a dégénérée vers 18h30. Jusqu’au moment de la rédaction de cet article, des armes lourdes se faisaient entendre à Ngadi Centre et Mathembo.

Du coup, les habitants de Ngadi, Kipriani, Boikene ont vidé leurs quartiers pour passer nuit dans le centre ville.

Entre temps, la route nationale numéro 4 est restée fermée au niveau de Ngadi et à Mavivi aéroport.

Cette attaque intervient seulement quelques jours après que ces rebelles aient attaqué les positions des FARDC à Ngadi où des maisons de commerces étaient vidées et un véhicule embusqué

Bantou Kapanza Son