Crise de nourriture chez les expulsés de Brazzaville, Dan Gertler sort le joker humanitaire


Alors que l’élan de solidarité en faveur des congolais expulsés brutalement de Brazzaville s’essouffle, mettant du coup en péril leur survie, c’est le moment qu’a choisi l’homme d’affaires israélien Dan Gertler pour témoigner de sa

sympathie et de sa compassion aux refoulés regroupés sur un site à Maluku, une Commune située à l’est de la Kinshasa. Hier lundi 9 juin 14, le richissime homme d’affaires a fait un don substantiel à nos compatriotes expulsés du Congo-Brazza dont le nombre est estimé à 4 mille âmes selon le Directeur du Centre. A travers sa Fondation, la GertlerFamilyFoundation (GFF), il a fait livrer pas moins de 3 tonnes de légumes (tomates, pondu, poivres, aubergines, concombre, piments, oignons, etc.), près de 100 sacs de cossettes de manioc, 50 sacs  de riz, 50 bidons de 20 litres d’huile végétale, 33 sacs de sucre, 20 cartons de poissons salés, 50 cartons de sardine, 10 sacs de sel, des haricots et de l’eau minérale.

A Maluku hier dans le camp, c’était l’euphorie car le dépôt des vivres s’est vidé au jour le jour sans qu’une quelconque provision soit livrée, au grand désespoir des réfugiés. Le désespoirétait tel qu’on sentait la tension au camp. Un réfugié nous a raconté l’anecdote selon laquelle, une compagnie de téléphonie était quelques jours auparavant apporter son assistance transportée dans des camions. Mais à la livraison quand les expulsés se sont rendus compte qu’il ne s’agissait que du pain et de l’eau, très vite la joie a cédé la place à l’exaspération et des huées ont commencé à fuser pour moquer « l’aide » de cette grande société de télécommunication.

Scénario différent avec l’assistance de la GFF, saluée par tous les expulsés dont la seule préoccupation était que cette assistance soit bien distribuée. Avec ce beau geste humanitaire, la GFF et son cofondateur ont remis de l’espoir dans le camp humanitaire où s’entassent des congolais de tout âge frappé par le sort. Par ce geste, explique Dieudonné Kayembe, un Responsable de la Fondation, « Dan Gertler exprime sa totale solidarité avec les expulsés de Brazzaville dans le drame qu’ils vivent ». Les bénéficiaires eux-mêmes n’ont pas manqué de remercier le donateur. Ils ont vivement bénis le donateur en espérant que d’autres hommes de bonne volonté lui emboiteront le pas. Une fois de plus, la GFF et son cofondateur- Dan Gertler- démontrent qu’ils sont au chevet des plus vulnérables d’entre les congolais àl’instar des déplacés de Brazzaville.
7/7.CD
{jcomments on}