Défaite des Léopards face au Cameroun, les mêmes travers du football rd-congolais

Les dirigeants rd-congolais sont incorrigibles! La défaite des léopards face au Cameroun n’était qu’une conséquence logique d’une équipe mal préparée comme d’habitude. Les Léopards ont perdu 2 buts à brosse face au Cameroun le samedi 6 septembre à Lubumbashi au Katanga.
Un match comptant pour le Coupe d’Afrique des Nations Can-Maroc 2015. L’explication qu’en a donnée le ministre des sports et de la culture, Baudouin BanzaMukalay, a fait bondir plusieurs supporters de l’équipe nationale. Selon le ministre cette défaite des léopards est à mettre sur le compte de la loi du sport. A savoir que l’on peut soit perdre, soit gagner ou soit encore s’en sortir avec un nul. Sauf que cette explication sonne faux pour la RD-Congo dont les causes sont à chercher non pas dans les lois universelles mais dans la mauvaise gouvernance du sport rd-congolais en général et du football en particulier. Ce match de la RD-Congo face au Cameroun a été très mal préparé. L’équipe n’a pas eu droit à un encadrement conséquent par une rencontre face à une équipe aussi aguerrie qu’est le Cameroun qui revient à peine de la coupe du monde. Pour affronter les Lions Indomptables, les Léopards n’ont eu droit qu’à un seul match de préparation face à l’équipe de Mazembe. Et c’était la première fois que le tout jeune sélectionneurdes Léopards, Jean Florent Ibenge, entrait en contact avec ses poulains. Sa nomination à la tête des léopards a été dictée par l’imminence de la campagne africaine alors que le poste de sélectionneur national été vacant depuis de longs mois après le départ du technicien français Claude Leroy. La défaite des léopards face au Cameroun n’est pas le fait du hasard, c’est le fruit de l’impréparation. Pas de budget, pas de vision, pas de planification, pas d’objectifs, pas de motivation, pas d’incompétence, pas de management adéquat, etc. Voilà les véritables raisons de la défaite des Léopards. Les rd-congolais eux sont restés inconsolables. Ils risquent de l’être encore aujourd’hui avec le match qui va opposer la RD-Congo à l’équipe de la Sierra-Léone pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires.
mtn