Détournements des primes du personnel des cabinets ministériels : ACAJ saisit le 1er ministre pour une enquête urgente

Dans une correspondance datée du 8 septembre 2018 et parvenue à 7SUR7.CD, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice « ACAJ », dénonce les détournements systématiques de primes mensuelles de transport et communication, ainsi que des indemnités de transport (trimestrielles), allouées par le gouvernement au personnel politique et administratif des cabinets ministériels.

Selon ACAJ, qui dit avoir mené des investigations, le ministère des finances paie régulièrement ces primes en faveur de tous les cabinets, via leurs comptables d’État, mais les bénéficiaires à la base, n’y voient rien du tout, et ce, depuis la mise en place et l’investiture du gouvernement Tshibala.

C’est ainsi que cette association de défense des droits humains, a saisi le Premier ministre pour que ce dernier, décante la situation au profit des victimes.

« Au regard de la gravité des faits et dans le souci de rétablir le personnel lésé dans ses droits, l’ACAJ sollicite de votre Excellence, une enquête urgente et transparente auprès de tous les comptables d’État affectés dans les différents ministères pour obtenir les preuves de paiement régulier desdites primes au personnel susvisé », écrit ACAJ à Bruno Tshibala.

Georges Kapiamba et son association se disent prêts à contribuer d’une façon ou d’une autre pour lutter efficacement contre ses détournements qui sont de nature selon eux, à jeter l’opprobre sur l’ensemble du gouvernement.

Jephté Kitsita