Ebola à Butembo : « On ne peut encore dire à ce stade que la situation est critique », Oly Ilunga

Le ministre de la Santé publique Oly Ilunga séjourne depuis jeudi 6 septembre dernier à Beni dans la province du Nord-Kivu où sévit la maladie à virus Ebola, afin de s’enquérir de l’évolution de la riposte.

Réagissant au premier cas d’Ebola signalé dans la ville de Butembo, le patron du secteur sanitaire congolais a signifié que depuis le mois d’août dernier, une équipe était déjà sur terrain pour la sensibilisation.

« Nous avons déjà prépositionné à Butembo depuis le mois d’août, une équipe qui était en alerte prépositionnée. Cette équipe avait déjà fait un énorme travail de sensibilisation avec les leaders de la communauté, avec la société civile et la FEC. Donc cette équipe qui était déjà sur place avait fait état d’investigation pour identifier le contact », a-t-il indiqué.

Dans la foulée, Oly Ilunga précise que la situation à l’heure actuelle n’est pas encore alarmante au niveau de Butembo.

« Il faut savoir aussi que tous les cas qui ont été rapportés à Butembo sont en fait des cas importés de Beni. Donc, on ne peut encore dire à ce stade que la situation est critique au niveau de Butembo. Les cas viennent de Beni, ce sont des personnes malheureusement qui se sont soustraites au contrôle subi des contacts, qui ont été se réfugier à Butembo. Heureusement grâce à la vigilance de certains professionnels de la santé, on a pu rapidement les identifier. Nous avons pu rapidement les mettre sous traitement », a renchéri le ministre de la santé publique.

Oly Ilunga souligne en outre que la collaboration avec les équipes de Butembo, a permis d’identifier tous les contacts et leur vaccination a bel et bien démarré.

Pour rappel, un premier cas d’Ebola a été signalé jeudi dernier dans la ville de Butembo au Nord-Kivu, par le ministère de la santé, dans son rapport sur la situation épidémiologique du 5 septembre dernier.

Jephté Kitsita