Ebola – Nord-Kivu : Le gouvernement présente 9 mesures pour mettre fin à l’épidémie

Pour riposter à la neuvième épidémie de la fièvre hémorragique Ebola qui sévit à Mangina et Béni, le gouvernement dévoile 9 mesures pour la combattre.

Au cours d’un conseil des ministres élargi tenu mercredi 22 août 2018 sous la présidence du chef de l’État Joseph Kabila Kabange, le porte-parole du gouvernement a, dans le compte rendu, précisé que le ministère de la santé publique a déjà présenté 9 mesures de riposte contre d’Ebola.

Il s’agit donc des mesures ci-après :

1. La surveillance épidémiologique ;

2. La surveillance des points d’entrée et de sortie vers les autres provinces et vers les pays voisins ;

3. La prévention des infections dans les lieux publics comme les marchés, les parkings, les lieux de culte et les écoles surtout à Mangina ;

4. La vaccination ;

5. La prise en charge psychologique et sociale des victimes et leurs proches ;

6. La sensibilisation psychosociale ;

7. L’installation des centres de traitement Ebola à Mangina, Goma et Beni ;

8. La gratuité des soins dans toutes les zones de santé affectées ;

9. Le remplacement de tout le matériel de l’hôpital de Mangina.

Avec 34 morts, le bilan de l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola s’élève graduellement depuis dix-huit jours dans partie Est de la République Démocratique du Congo, fragilisée par la violence et les déplacements de population.

La direction générale de lutte contre la maladie recense 22 décès parmi les 63 cas confirmés par des tests en laboratoire et 27 décès probablement dus à Ebola en raison d’un lien épidémiologique avec le virus.

Sylvain Mukendi