Ebola – Nord-Kivu : Les premières données font état de 10 cas confirmés et 3 décès

Depuis la déclaration de l’épidémie le mercredi 1er août dernier dans la province du Nord-Kivu, les équipes d’intervention rapide du Ministère de la Santé sont déjà à Béni et dans la zone de santé de Mangina, épicentre de l’épidémie actuelle d’Ebola. 

Et selon les premières données, la situation de la maladie se présente de la manière suivante :

– Total de cas : 43
– Cas probables : 30
– Cas confirmés : 13
– Décès : 3

Les premiers centres de traitement d’Ebola « CTE » seront installés à Mangina, Béni et Goma. D’autres CTE pourraient ainsi être installés en fonction de l’évolution de l’épidémie.

« Jusqu’à présent, 879 contacts ont été enregistrés par les autorités sanitaires », a indiqué le ministère de la santé via un communiqué sur l’évolution de la maladie.

La vaccination qui était prévue n’a pas encore débuté car la logistique sur la chaîne de froid n’est pas encore prête. Et l’Institut National de Recherche Biomédicale « INRB » a confirmé que la souche du virus Ebola est celle Zaïre

Rappelons par ailleurs que le cas qui a alerté les autorités sanitaires provinciales est celui d’une femme de 65 ans vivant à Mangina, et qui avait été hospitalisée au Centre de Santé de Référence de Mangina quelques jours avant d’être déchargée mi-juillet.

Elle est décédée chez elle quelques jours plus tard. Après son enterrement non-sécurisé, les membres de sa famille qui s’occupaient d’elle ont commencé à présenter les mêmes symptômes et 7 d’entre eux sont décédés.

Jephté Kitsita