Ecuries nettoyées au PALU : Gizenga vire sa femme Anne

Le PALU n’en finissait plus de donner l’image d’un parti miné par la crise. Le patriarche Antoine Gizenga y a mis fin samedi quand il a renvoyé l’ancien comité où trônaient son épouse Anne Mbuba et le secrétaire permanent Makina, à la base de dernières crises, à en croire des militants de base, au profit d’un nouveau staff coiffé par Gizenga Lugi, le fils du premier lit, déjà désigné comme le permanent «permanent».

 

Si Anne Mbuba Gizenga rêvait d’une succession au parti directement léguée par son mari et qui reçoive le consensus le plus large possible, au grand dam des enfants biologiques ou d’autres présumés dauphins politiques, les dernières nominations à la direction politique du PALU signées de la main son mari, le patriarche Antoine Gizenga, lui ont peut-être fait raté un rendez-vous avec l’histoire. Déposé en même temps qu’Anne Mbuba, l’ancien secrétaire permanent et porte-parole Joseph Makina aura connu le plus court règne.

 

Antoine Gizenga Fundji a nettoyé ses écuries et mis fin à la crise qui couvait au parti. De tous les temps, le patriarche n’a jamais été aussi percutant. A la lumière de la décision n°076 PL/SGCP/146/2015 du 15 octobre, Antoine Gizenga vient de responsabiliser son fils Gizenga Lugi en le propulsant à la tête du parti en qualité de secrétaire permanent et porte-parole. Ce dernier sera épaulé dans ses fonctions par trois secrétaires permanents adjoints : Ngambi Robert, Ngabu Sylvain et Muhozi Chantal, respectivement en charge des questions électorales et relayant le porte-parole; questions administratives et financières ainsi que des affaires provinciales. Lugi, abréviation de Lumumba Gizenga est un nom que ce pionnier de l’indépendance avait donné à son fils pour garder la mémoire de Patrice Lumumba dont il continue’ la lutte pour la libération totale du peuple RD-congolais des influences des impérialistes. «La lutte du PALU est de remettre le pouvoir au peuple. Nous avons commencé à gagner cette lutte avec l’organisation des élections en 2006 et 2011. Nous allons poursuivre le combat pour que cette tradition démocratique soit respectée dans notre pays. Le Congo est né indépendant et démocratique en 1960. Cette démocratie avait été confisquée sous la deuxième République par les impérialistes. Depuis l’avènement de Laurent Désiré Kabila, l’un des nationalistes de la Gauche congolaise, les efforts sont fournis en se sens», confie une source proche du PALU. Les nouvelles nominations intervenues au PALU ne trouvent aucune autre explication que celle de mettre fin à la crise qui y couvait depuis un certain temps. La faute à Anne Mbuba et à Makina, qui aura connu le mandat le plus éphémère dans la lignée des secrétaires permanents, à en croire des militants de base. D’aucuns estiment que Gizenga a peut-être définitivement réglé la question de sa succession à la tête du parti. Les tenants de cette thèse évoquent la nomination de son fils du premier lit Gizenga Lugi au détriment du comité où trônait sa femme, Anne Mbuba Gizenga, qui était devenue la plaque tournante. Si sur la scène elle passait pour une épouse et collaboratrice, en coulisses c’est elle qui faisait la loi depuis la retraite de son mari, 90 ans aujourd’hui. 20 jours après la célébration de son anniversaire à Buma et la veille de son voyage à Bruxelles pour un contrôle médical, Gizenga a mis son fils sur orbite.

 

Par Tino MABADA