Éducation : l’ONG YMAE note une rentrée scolaire sereine et dénonce le monnayage de l’enseignement dans certaines écoles notamment catholiques

Devant la presse lundi 03 septembre, l’ONG YMAE, évoluant dans le domaine de l’éducation, a exprimé sa joie d’avoir noté « une rentrée scolaire sereine pour l’édition 2018-2019 contrairement à d’autres années ».

Cependant, Serge Bondedi secrétaire général de YMAE a dénoncé « le monnayage de l’enseignement dans certains établissements scolaires notamment les écoles conventionnées catholiques ».

« Dans le cadre de notre campagne « école eza mombongo te » entendez « non au monnayage de l’enseignement » nous avons constaté que malgré les instructions du ministère et du gouvernement provincial de Kinshasa, certaines écoles continuent de vendre les uniformes, tenues de gymnastique et autres objets dans leurs établissements, et cela de manière obligatoire. Nous dénonçons cette pratique… », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a invité les parents à ne pas payer les frais non reconnus notamment les frais dits  » frais Kimbuta.

« Ce n’est pas normal, les parents souffrent pour payer le minerval, et on ne doit leur imposer d’autres choses qui ne sont pas reconnues par le ministère. Le rôle de l’école c’est l’éducation, et non le monnayage de l’enseignement », a expliqué Bondedi.

La rentrée scolaire 2018-2019 a été effective dans plusieurs provinces du pays. Mais dans d’autres coins, elle a été timide soit à cause de l’insécurité, Ebola et la grève des enseignants.

Jeff Kaleb