Face à face Lourenço – Kabila : Les 2 présidents ont délivré un message diplomatique aseptisé


Le président de la République Joseph Kabila a échangé avec son homologue angolais João Lourenço , à Luanda en Angola, ce jeudi 2 août 2018.

Ces échanges ont porté essentiellement sur les liens de Coopération bilatérale entre les deux États, mais aussi sur le processus électoral en cours en RDC.

À l’issue de leur entretien, les deux chefs d’État ont dans une déclaration commune, dit constater que la marche vers les élections du 23 décembre prochain, se déroulent normalement.

« Nous avons constaté que le processus en cours se déroule dans de bonnes manières. Pour l’instant, ce sont des pas qui nous rassurent. C’est pour cela, nous félicitons le président Kabila pour les efforts », a déclaré le président João Lourenço.

Joseph Kabila pour sa part, a signifié que cette invitation lui adressée par son homologue angolais, démontre que les relations entre les deux pays sont au beau fixe.

« On a de très bonnes relations et que la visite a aussi pour objectif de renforcer ces relations, que ce soit en ce qui concerne la coopération commerciale entre nos deux pays. Concernant les infrastructures aussi… bien entendu, des relations de bon voisinage d’une façon générale », a. précisé J. Kabila.

Ce message diplomatique aseptisé cache le vrai message qu’a transmis le président angolais au président congolais, selon plusieurs observateurs.
Ils estiment que Lourenço aurait transmis le message de fermeté de la communauté internationale sur le transfert pacifique du pouvoir en RDC à l’issue des élections générales crédibles et inclusives, prévues le 23 décembre 2018.
Sinon, une intervention armée ne serait pas exclue, d’après plusieurs observateurs.

Ces menaces internationales réelles ou diffuses sont prises au sérieux par la majorité présidentielle qui parle de complot contre la RDC.

Le président Kabila avait dépêché ses securocrates au Rwanda dont le message n’a pas été révélé.

La RDC fait l’objet de toutes les attentions de la communauté internationale.
Elle entre dans une période qui va déterminer son avenir politique. C’est soit la stabilité soit l’instabilité qui sera le lot de la RDC à l’issue des élections générales de décembre prochain.
Déjà, des tensions s’observent avec le retour de Jean Pierre Bemba qui a déposé sa candidature à la présidentielle ce mercredi 2 août.

Jephté Kitsita