Flash: Après 24h d’incarcération au cachot du Parquet général, Me José Kadima du parti Envol libéré

nogecLibreAvocat du mouvement citoyen Nogec, Nouvelle Génération pour l »Émergence du Congo, Me José Kadima a été détenu depuis jeudi 16 février au Parquet général après avoir été entendu sur la plainte contre le vice-ministre Willy Mishiki dans l’affaire de prédiction de la mort d’Étienne Tshisekedi. Plainte qu’il avait initiée au nom de Nogec.
José Kadima qui dit ne pas comprendre pourquoi il a été incarcéré, indique qu’il avait posé l’acte en tant qu’avocat au nom de son client.
José Kadima, président de la ligue des jeunes du parti Envol du député national Delly Sesanga et avocat de Nogec, avait il y a quelques jours, saisi le parquet général dans l’affaire de prédiction de la mort d’Étienne Tshisekedi par Willy Mishiki pour que celui-ci soit entendu.
Ce vendredi 17 février, le coordonnateur de Nogec, Me Constant Mutamba était également convoqué au Parquet pour être entendu dans le même dossier.
Jeff Kaleb Hobiang

2 commentaires sur “Flash: Après 24h d’incarcération au cachot du Parquet général, Me José Kadima du parti Envol libéré

  1. SI CES IDIOTS, TRAITRES ET VENDUS DE LA MP ETAIENT HUMBLES ET AIMAIENT NOTRE BEAU PAYS, ILS AURAIENT DUS AVOIR HONTE ET NE PAS POSER LA MOINDRE CONDITION CAR ILS ONT ETE INCAPABLES DE GERER LE PAYS CORRECTEMENT SEIZE ANS DURANT. INCAPABLES D’ORGANISER LA MOINDRE ELECTION PENDANT CINQ ANS ET ONT MEME PLONGE LE PAYS DANS UN GOUFFRE PROFOND. SOUS D’AUTRES CIEUX, ILS AURAIENT ETE TRADUITS EN JUSTICE ET AURAIENT DU DEMISSIONNER DE LEUR PROPRE CHEF EN COMMENCANT PAR LEUR PRESIDENT DE PACOTILLE L’IMPOSTEUR H. KANAMBE ALIAS J. KABILA

  2. Une justice de fous au service d’un seul movement politique. Des juges injustes et sans honte. Des malades mentaux au service d’une injustice. A leur place j’aurai honte et je ne me derai appeler jugeUne justice pour défendre une seule famille politique le PPRD et ses petits fils. Nous sommes dans une République bananiere où les juges sont manipulés comme de petits enfants. Ne sont ils pas informés de comment se comportent les jugent américains? Mon paysest malade. Et si le ridicule pouvait tuer! Aujourd hui dans le Kasai profond tous ceux qui représent le PPRD et ses enfants ont une peur jusqu’au cerveau, ils se cachent et ne se font pas voir. Ils ont peur de petits miliciens sans armes. Le moment venu ces jugent auront seulement leurs yeux pour pleurer et voir comment un petit boulanger venu du Rwandais les aura exploiter, choisifier et manipuler comme des illettrés sans titre académique et sans loi. Le moment va venir et il est deja venu où knshasa sera un village sans chefet sans juge à la merci des kamuinianspoiuns. A bon entendeur

Ajouter un commentaire