Fonction Publique-régularisation des nouvelles unités (NU) : Michel Bongongo depuis ce mercredi à Mbandaka

Après le Haut-Katanga et le Tanganyka, le ministre d’État à la fonction publique est arrivé mercredi 12 septembre à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur.

Michel Bongongo, dit avoir reçu du président de la République Joseph Kabila, la mission d’assainir l’administration publique. « Cela passe par la régularisation de la situation des nouvelles unités ».

« cette mission porte essentiellement sur l’arrêté que je dois prendre sur instruction du chef de l’État portant régularisation de la situation des nouvelles unités. Je vais donner au nom du chef de l’état, à tous les fonctionnaires qui ont travaillé et continuent de travailler pour l’État, aujourd’hui ou demain ici à Mbandaka un numéro matricule », affirme le ministre d’État en charge de la fonction publique.

Comme partout où il est passé, Michel Bongongo est accompagné de la présidente de l’Union Panafricaine de la jeunesse. Francine Muyumba tient à s’assurer que le volet rajeunissement de l’administration est pris en compte

« l’UPJ est là pour vérifier si ce que nous faisons, disons, porte également sur le rajeunissement de la jeunesse et partout où je voyage, c’est la policière des jeunes pour voir si effectivement je m’occupe des jeunes », renchérit le ministre d’État à la fonction publique.

A son arrivée, Michel Bongongo a eu droit à un accueil « triomphal » de la part de la population de Mbandaka.

Porteur d’un message du chef de l’État, Bongongo a rassuré les uns et les autres de « l’attention particulière que Joseph Kabila a toujours accordée à la province de l’Équateur avant de fustiger tous ceux de cette province qui tout en travaillant au côté et avec Joseph kabila n’ont pas réussi à traduire en acte le soucis du président de la République pour le développement de cette partie du pays.

C’est en principe ce vendredi que sera signé à Mbandaka l’arrêté octroyant les numéros matricules aux nouvelles unités de la province de l’Équateur.


Élysée Odia