Foot-FC Renaissance du Congo : 4 joueurs étrangers menacent de saisir la FIFA pour non respect de contrat

Selon une dépêche publiée par l’Union des Footballeurs du Congo « UFC » ce samedi 1er septembre 2018, 4 joueurs étrangers évoluant au FC Renaissance menaçent de saisir la FIFA si jamais la situation du respect de leurs contrats ne s’améliore pas.

Parmi ces joueurs, il s’agit du camerounais Alfred Mfongang dit «Sarkozy», qui réclame son passeport saisi par le club, ainsi que le solde de la prime à la signature (18.000 $) et 10 mois de salaires impayés (7.000 $).

Mfoutou Mankou Donald, congolais de Brazzaville, sous contrat de 3 saisons avec le club, réclame le solde de sa prime à la signature (8.000 $)
et 5 mois de salaires impayés (2.100 $).

Le malien Coulibaly Fousseni qui, est sous contrat de deux ans, mais n’a évolué qu’une saison, demande à retourner dans son pays pour une question de survie, sans ses droits qu’il abandonne au club. Renaissance vient de lui accorder la lettre de libération, mais sans un titre de voyage.

Enfin, le nigérian Vincent Tshalla Orode, sous contrat avec le club depuis octobre 2017 qui dit n’avoir perçu aucun salaire et aucune prime.

Ces 4 joueurs africains impayés depuis plusieurs mois, ont souhaité résilier leurs contrats de travail et regagner leurs pays respectif, tel qu’écrit la dépêche de l’UFC.

L’Union des footballeurs du Congo mentionne que ces joueurs n’ont plus droit à leur ration alimentaire depuis qu’ils ont porté l’affaire devant les instances sportives.
Considérant que plusieurs autres cas de maltraitance et non paiement des joueurs et entraineurs ont été constaté dans un passé récent et pour lesquels la FECOFA n’a pu apporter des solutions escomptées, en l’absence d’une chambre nationale des litiges.

Gede Luiz Kupa