Fridolin Ambongo : « Le peuple congolais a besoin d’une nouvelle classe politique »

L’archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo a affirmé ce mercredi 7 novembre 2018, que la population de la République Démocratique du Congo, a besoin d’une nouvelle classe politique.

L’archevêque de Kinshasa l’a dit en répondant à une question lui posée sur la déclaration faite par Laurent Mosengwo il y a quelques mois (que les médiocres dégagent).

« Je comprends qu’est-ce que le cardinal Laurent Mosengwo avait voulu dire. Sans toutefois revenir sur cette expression, la réalité est que le peuple congolais a besoin d’une nouvelle classe politique qui lui ouvre de nouveaux horizons », a-t-il déclaré.

Le successeur du cardinal Mosengwo a laissé entendre que son arrivée à Kinshasa ne va pas changer sa personne.

Le 1er novembre dernier, F. Ambongo a été élevé par le Pape François aux fonctions d’archevêque de Kinshasa et succédé ainsi au cardinal Laurent Monsengwo Pasinya.

Bien avant, soit le 6 février 2018, il avait déjà été nommé archevêque coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa.

Jephté Kitsita