JM Kabund : « Nous n’avons pas réussi à faire partir Kabila avec des marches, maintenant l’UDPS dit non à toute manoeuvre à part les élections »

Au cours d’une interview accordée à 7SUR7.CD lundi 22 octobre 2018, Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, rejette l’idée de chantage à l’encontre de son parti, qui a fait une déclaration stratégique, selon lui.

« La machine à voter est une conséquence. Pour l’UDPS, c’est le départ de Kabila notre priorité », a dit Kabund-A-Kabund.

Pour lui, seules les élections feront partir le président actuel.

« Nous devons savoir ce que nous réclamons. Nous n’avons pas réussi à faire partir monsieur Kabila avec des marches, maintenant l’UDPS dit non à toute manoeuvre à part les élections. Il n’y a pas autres mécanismes de départ de Kabila à part le mécanisme pacifique dont les élections du 23 décembre 2018, font parties », a-t-il poursuivi.

Cependant, le numéro deux de l’UDPS a signifié qu’une fois le départ de Kabila obtenu, le reste peut se négocier.

« Une première possibilité, c’est obtenir son départ, en le poussant d’aller aux élections et le reste nous allons le négocier. Nous allons nous battre pour obtenir la deuxième étape de notre victoire », a-t-il conclu.

Dieumerci Thuambe