Kamitatu : « Si C. Nangaa s’entête à imposer ses 100.000 machines à tricher, il devra déployer derrière chacune d’elles un policier… »

Via twitter, le porte-parole de Moïse Katumbi a de nouveau exprimé le rejet total de la machine à voter.
Pour lui, pas question de machine à voter pour les élections de décembre 2018.

« Le rejet est total !
Si Corneille Nangaa s’entête à imposer ses 100.000 machines à tricher, il devra déployer derrière chacune d’elles un policier pour qu’elles ne soient pas cassées, détruites, brûlées !
Les Congolais vont se charger de faire respecter la loi électorale », a Indiqué Olivier Kamitatu.

Pour rappel, la CENI tient mordicus à l’organisation des élections avec la machine à voter alors que celle-ci est rejetée par l’opposition et la société civile. Selon les leaders de l’opposition, ni la loi électorale, ni le calendrier de la CENI ne prévoit l’organisation des élections avec la machine à voter.

Jeff Kaleb