Kasaï-Central : Le calme est revenu à Tshipindingi après deux jours de tension

Après deux jours de tensions à Tshipindingi, le calme est revenu dans ce village du Kasaï-Central. Selon le vice gouverneur Manix Kabuanga contacté samedi 15 septembre 2018 par 7SUR7.CD, les forces de l’ordre dépêchées sur place ont mis en déroute les présumés miliciens et le chef de ce mouvement M. Tshiyoyo serait en fuite.

Cependant, le bilan n’est pas encore connu.

D’autres sources renseignent par ailleurs qu’il y aurait plusieurs blessés car il y a eu affrontements la nuit du vendredi au samedi entre ces présumés miliciens et les forces de l’ordre au village Tshipindingi à plus de 20 kilomètres de Kananga.

« Il y a maintenant la paix à Tshipindingi parce que les forces de l’ordre sont entrées dans le village avec la victoire sur ces terroristes et présumés miliciens. Sur cette route, les forces de l’ordre sont arrivées depuis le matin et la population restée dans le village est allée les accueillir avec joie », explique le vice-gouverneur.

A lui d’ajouter, quelques personnes ont été arrêtées après des affrontements dans ce village.

« Lorsque les militaires sont entrés la journée en provenance de Kananga, on a vu trois personnes arrêtées. Et après on a vu encore trois autres », a indiqué un témoin.

Signalons que samedi 15 septembre aux heures vespérales, une grande partie de la population habitant le quartier plateau près de l’aéroport a déménagé vers d’autres milieux fuyant les atrocités.

Sylvain Mukendi