Kasaï Central, Mgr Simon Tshiepele aux fidèles : « Le temple n’est pas un lieu de propagande politique »

Le président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) au Kasaï Central interdit à ses fidèles d’entrer dans les temples avec des calicots aux effigies des candidats aux élections.

Il l’a signifié ce samedi au terme de la 47ème assemblée générale de la 31ème CPC qui a conduit le pasteur Jean Tshindinda à la tête comme secrétaire général provincial.

L’engagement actif dans la politique est un acte individuel et non collectif, précise Monseigneur Simon Tshiepele.

Il a recommandé que cet acte pris sur les élections soit lu dans les cultes pour exhorter les fidèles de l’Eglise du Christ au Congo à prendre très au sérieux leurs engagements civiques, sociaux et patriotiques.

Ce responsable religieux rappelle que :
«Le temple n’est pas un lieu des réunions politiques, ni de la propagande politique. Il est donc conseillé aux fidèles de ne pas entrer dans le temple avec des T-shirts et affiches des candidats, à quel que titre que ce soit.»

Il affirme en revanche que «l’Eglise connaitra le profil du candidat serviteur à promouvoir.»

Il a interpellé également tous les candidats chrétiens aux scrutins prévus le 23 décembre.

«Le pouvoir est au service du peuple. Le peuple est souverain et ne doit pas être manipulé et emballé dans des conflits identitaires. Le candidat chrétien a pour idéal de servir le peuple de Dieu et non l’asservir.»

Le président de l’’ECC/Kasaï Central sollicite par ailleurs la bénédiction de Dieu afin «que les élections se passent dans sa sainte présence d’une manière crédible, inclusive, honorable, démocratique, libre, transparente et pacifique.»

Sylvain Mukendi