Katumbi affirme que son choix était Tshisekedi : « Quand mon candidat a perdu au premier tour, j’ai fait une motion mais mon frère Félix m’a dit de laisser que nous puissions avancer »

Selon Moïse Katumbi Chapwe, son choix pour la candidature commune de l’opposition était Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « UDPS ».

Au cours de la conférence de presse tenue jeudi 15 novembre dernier à Bruxelles par les 5 leaders de l’opposition membres de « Lamuka », l’ancien gouverneur de l’ex province du Katanga a affirmé qu’il avait son candidat qui était Félix Tshisekedi et qu’il avait au préalable un accord avec lui.

« J’avais un accord avec Félix Tshisekedi bien avant qu’on puisse parler du candidat commun. Comme il y a eu un appel de la population sur une candidature commune nous nous sommes mis tous d’accord », a déclaré Moïse Katumbi.

Le président de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement a dans la foulée, signifié qu’il avait introduit une motion lorsque F. Tshisekedi avait perdu au premier tour.

« Quand je suis allé à Genève comme je n’aime jamais perdre, je savais que j’allais défendre mon candidat. Nous sommes allés il y a eu élections. Au premier tour, mon candidat a été éliminé. J’ai fait une motion mon frère Félix m’a dit de laisser, on doit continuer nous sommes des démocrates, on doit aller de l’avant. Et je ne pouvais pas continuer avec ma motion », a révélé Katumbi.

Le président du TP Mazembe dit avoir été étonné de constater 24h après les annonces de retrait de signature de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

À moins d’une semaine du lancement de la campagne électorale, Félix Tshisekedi et l’UDPS sont vraisemblablement déterminés à faire cavalier seul pour les prochaines élections.

Jephté Kitsita