Kinshasa : le député T. Alonga pour l’indemnisation des travailleurs de la société FAB Congo

Député national élu de l’Équateur, Toussaint Alonga a effectué une descente jeudi 13 septembre dans les installations de la société FAB Congo à Limete.

Sur place, il a promis de s’investir pour l’indemnisation de nombreux travailleurs de cette société de transformation et fabrication de son et farine de blé, qui se trouvent abandonnés à la suite de la fermeture de ladite société.

Cependant, Alonga dénonce « le silence coupable » des ministres de l’industrie, de travail et prévoyance sociale sur cette question.

« Comment les congolais peuvent-ils être sacrifiés au profit des intérêts sordides d’un groupe des gens ?  Pourquoi le gouvernement ne protège pas l’emploi qui existe déjà ? », a-t-il déploré.

Toussant Alonga a aussi promis de porter cette affaire au parlement pour une solution palliative.

« Au lieu de laisser indeminiser les congolais morts lors de l’incident survenu le 28 août dernier, on préfère expulser le gérant et fermer la société FAB Congo », a-t-il souligné.

Il en appelle également à « l’implication personnel du président de la République pour une solution adéquate pour sauvegarder les intérêts de tous les travailleurs congolais de cette société.

Pour rappel, la société FAB Congo, aurait fermé ses portes après l’incident survenu le 28 août dernier. La citerne de cette société était tombée sur un hôpital, causant des dégâts matériels importants et mort d’homme.

Plusieurs autorités avaient effectué une visite sur le lieu pour s’enquérir de la situation.

Jeff Kaleb