La Dynamique de l’Opposition déclare l’alternance non négociable

La Dynamique pour l’Unité d’Actions de l’opposition politique congolaise s’est réunie ce mercredi 16 septembre 2015 pour procéder à l’évaluation du meeting populaire qu’elle a organisé le mardi 15 septembre 2015 à la place Ste Thérèse de N’Djili.

Elle rappelle que l’article 26 de la Constitution garantit la liberté de manifestation et impose aux organisateurs de toute manifestation sur les voies publiques ou en plein air d’informer par écrit l’autorité administrative compétente.

La Dynamique affirme que l’organisation du meeting populaire du 15 septembre courant à N’Djili a obéi à toute la procédure requise en la matière, par ailleurs confirmée par la lettre numéro SC/1390/BGV/MPSD/S13/M2/2015 du 11 septembre 2015 du Gouverneur de la Ville de Kinshasa. Celui-ci avait chargé le Commissaire Provincial de la Police Nationale/Ville de Kinshasa ainsi que le Bourgmestre de la Commune de N’Djili de prendre les dispositions sécuritaires habituelles.

Aussi, une réunion de sécurité a-t-elle eu lieu le 14 septembre 2015 entre le Commissaire provincial de la Police/Ville de Kinshasa et les représentants de la Dynamique, réunion au cours de laquelle le Commissaire provincial, dans son bureau, a donné toutes les assurances en matière de sécurité.

Contre toute attente, une bande d’inciviques, des assaillants, membres d’une milice organisée, à la solde d’un pouvoir finissant, est venue brutalement perturber le déroulement pacifique de ce meeting, occasionnant de nombreux blessés inutiles, dans l’indifférence complice de la Police nationale.

En dépit de tous ces faits malheureux, la Dynamique :

Félicite le peuple congolais en général et les militants, combattants et camarades des différents partis politiques, regroupements politiques, groupes parlementaires de l’opposition ainsi que des associations de la société civile et de la diaspora en particulier pour avoir répondu massivement à ce meeting de vérité auquel environ 70.000 personnes ont pris part. Elle félicite également les membres de la Dynamique de l’Opposition de Goma, de Bukavu et de Butembo qui ont, eux-aussi, clôturé le même jour la campagne de sensibilisation de la population sur l’importance et l’urgence de l’enrôlement de tous les électeurs en vue de la constitution d’un nouveau fichier électoral fiable ;
Salue le courage et la détermination dont le peuple congolais a fait preuve. Cela démontre que l’esprit des évènements de la semaine du 19 au 25 janvier 2015 est toujours vivant c.à.d. le refus sans appel de voir Monsieur Kabila demeurer au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016. Car, le sang de nos martyrs n’a pas été versé pour rien ;
Face à la témérité du pouvoir en place, le peuple congolais a, lors de ce meeting, annoncé les couleurs, signes de son unité, en envoyant de nouveau le même message clair: L’alternance démocratique n’est pas négociable. Monsieur Kabila doit partir ;

Ainsi, le peuple congolais a cadenassé la Constitution pour son strict respect et a entonné à l’unisson :

– Non au glissement,

– Non au dialogue,

– Oui à l’alternance démocratique au travers des élections crédibles dans les délais constitutionnels.

Rappelle que le peuple congolais ne se laissera jamais intimider, car il a définitivement chassé la peur. Il tient à la liberté et à la démocratie et est déterminé à les défendre jusqu’au sacrifice suprême ;
Informe l’opinion tant nationale qu’internationale qu’elle va officiellement déposer plainte auprès des autorités compétentes contre les personnes physiques et morales clairement identifiées, responsables de cette violence gratuite ;
Au moment où s’observe au pays un climat politique délétère, caractérisé par l’insécurité généralisée, notamment les restrictions de l’espace politique, les violations des libertés individuelles et politiques, les violations massives des droits de l’homme, les arrestations arbitraires, les enlèvements, les intimidations ainsi que les menaces de mort dirigées particulièrement contre les leaders politiques de l’Opposition et les activistes de la société civile, la Dynamique lance un vibrant appel patriotique au peuple congolais à s’armer davantage de vigilance, à surveiller le comportement du pouvoir en place et à se tenir prêt à prendre son destin en main afin de barrer la route à un pouvoir grabataire, mieux agonisant, devenu une menace sérieuse pour notre peuple et pour la survie de la République.

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son vaillant peuple.

Seule la lutte libère.

Fait à Kinshasa, le 17 septembre 2015

LE MODERATEUR

Honorable Jean-Bertrand Ewanga