La réaction surprenante de Ramazani Shadary au soutien des professeurs : « Je suis convaincu qu’une université porteuse d’espoir doit demeurer sans couleur politique »

Des professeurs d’université de Kinshasa et ceux venus des provinces et de l’extérieur du pays, ont lancé samedi dernier, un appel au soutien à la candidature de Emmanuel Ramazani Shadary à la présidentielle du 23 décembre 2018.

Convié à prendre part à cette manifestation, Ramazani Shadary, contre toute attente a, dans son mot de circonstance, insisté sur le caractère apolitique des universités.

« Comme membre du corps scientifique, aujourd’hui candidat à l’élection présidentielle, je suis convaincu une fois de plus, qu’une université porteuse d’espoir doit demeurer une université sans couleur politique, une université totalement dépolitisée au profit de la science », a lâché Ramazani Shadary, devant les professeurs d’universités présents.

Le candidat président de la République du Front Commun pour le Congo (coalition politique et électorale du régime en place), a également déclaré que les universitaires souvent éclairent les concitoyens, les ramenent vers la raison et non vers les sentiments.

Une déclaration qui paraît aux yeux de certains certains analystes, comme un recadrage fait par Ramazani Shadary à certains membres du corps scientifique et universitaire congolais qui revêtus de leurs fonctions administratives ont appelé au soutien du candidat Shadary.
C’est le cas notamment du doyen de la faculté des sciences politiques et administrives (Spa) de l’université de Kinshasa.
Une faute car les milieux universitaires sont censés être apolitiques.

Jephté Kitsita