Le candidat président de la République Alain Daniel Shekomba propose le « Voting plus » pour remplacer la machine à voter

Candidat président de la République, Alain Daniel Shekomba, a, lors d’un entretien mercredi 05 septembre avec la presse, contrairement à certains leaders de l’opposition qui appellent au boycott des élections à cause notamment de l’usage de la machine à voter et de la non inclusivité du processus électoral ; estimé que l’organisation des élections aujourd’hui c’est la victoire du peuple, et qu’il faille obligatoirement y aller. Pas question donc de les boycotter car les élections serviront à mettre fin à la misère du peuple.

 » L’organisation des élections aujourd’hui c’est la victoire du peuple, beaucoup de choses ne sont pas parfaites, mais nous devons obligatoirement aller aux élections pour mettre fin à la misère du peuple et ne pas le décevoir « , a-t-il déclaré.

Au sujet de la machine à voter qui christalise une partie de la tension politique actuelle en RDC, Alain Daniel Shekomba a une parade.
Il propose un vote électronique dématérialisé avec l’utilisation de son application « voting plus ».

« C’est une application que j’avais conçue à l’époque et qui se trouve déjà sur internet..C’est une application de vote électronique dématérialisée de A à Z. Elle permet de réduire le coût des élections et avoir les résultats en temps réel. Je continue toujours à le proposer gratuitement, j’ai investi mon argent, et je vais mettre ça à la disposition de la CENI et d’autres leaders politiques, qu’ils analysent avec leurs techniciens et qu’on puisse remplacer la machine à voter si elle pose problème », a-t-il expliqué.

Le leader de la plateforme Mission Nouvelle (MN) soutient que cette application permet d’avoir les résultats une minute après les élections.
Ce candidat président de la République souligne que cette application permettrait d’avoir les résultats des élections fiables non contestables.

S’agissant de l’invalidation de certains candidats de l’opposition du processus électoral, Shekomba invite les invalidés à soutenir ceux qui sont restés dans la course pour crédibiliser les élections.

Pour lui, il est possible d’avoir les élections au 23 décembre « si tout le monde réalise qu’on ne fait pas des choses pour satisfaire son ego mais plutôt pour mettre fin à la souffrance du peuple et à la crise de légitimité qui a trop duré ».

La CENI a déclaré que les élections, prévues le 23 décembre 2018, doivent se tenir avec la machine à voter. Sans celle-ci, il faudra envisager un report de 4 à 7 mois, prévient la CENI.
Et elle ajoute que ce report n’est possible qu’après la mobilisation d’un nouveau et conséquent financement.

Pour rappel, Alain Daniel Shekomba est parmi les 21 candidats à la présidentielle de décembre prochain retenus par la Cour constitutionnelle.

Zabulon Kafubu