L’opposition radicale dans la rue le 13 septembre prochain

(KINSHASA)- Les partis phares de l’opposition ont confirmé jeudi l’organisation le 13 septembre à Kinshasa et dans toutes les grandes villes du pays, des marches de protestation contre toute tentative de révision des articles verrouillés de la constitution ou d’élaboration d’une nouvelle constitution par la majorité au pouvoir. Le secrétaire général de l’Udps, Bruno Mavungu a prévenu que cette démarche entreprise par le régime Kabila est suicidaire pour le pays. A Kinshasa, la marche partira de la Gare centrale en passant par le boulevard du 30 juin, l’avenue Kasavubu pour chuter au Rond-point Victoire. D’après l’opposant Martin Mukonkole, président du Front des démocrates congolais pour le développement, la marche est un message d’interpellation lancé à la Mission de l’Onu au Congo-Kinshasa pour qu’elle joue son rôle de facilitation pour la tenue du vrai dialogue tel que stipulé par l’accord-cadre d’Addis-Abeba. Les manifestants vont, à travers  cette marche, exiger la libération des détenus politiques.