Malumalu s’entête, l’abbé a déposé son calendrier


Malumalu a déclaré lors du dépôt de son calendrier des élections urbaines, municipales et locales au bureau de l’Assemblée nationale que l’établissement du calendrier fait partir des prérogatives de la CENI.

C’est ainsi partout dans le monde, a-t-il dit. Il a fait cette déclaration le samedi 7 juin à sa sortie du bureau de l’Assemblée nationale où il déposait le rapport annuel de son institution. L’abbé président s’entête. Il dépose son calendrier, alors que les opposants exigent sa démission. La communauté internationale à travers les envoyés spéciaux a demandé la publication d’un calendrier global. Les opposants ont fait remarquer dans une prise de position commune dévoilée le samedi 07 juin dernier, à la paroisse Notre-Dame de Fatima, leur intension de retirer leurs délégués qui siègent au bureau de la CENI. Cependant, des sources rapportent que ce calendrier fera l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale à la session extraordinaire en vue. La session de mars finissant le 15 juin prochain, l’option de la session extraordinaire a été déjà levée. Non seulement les députés de l’opposition attendent de bloquer ce calendrier, ils envisagent également d’apporter des reformes dans les lois liées aux élections.
mtn
{jcomments on}