Nord-Kivu : la Monusco récupère 258 armes à Rutshuru

Les casques bleus de la Monusco ont récupéré, entre le 8 mai et le 24 août dernier, deux cent cinquante-huit armes individuelles et lourdes ainsi que plusieurs munitions de guerre dans des caches d’armes dans les secteurs de Chanzu et Rumangabo, en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Le commandant de la force de la Monusco, le général Dos Santos Cruz qui a présenté ces armes mercredi 3 septembre à la presse a indiqué que c’est la population qui avait alerté les casques bleus sur ces caches d’armes.

Tous ces matériels, utilisables pour certains, seront détruits, a promis le commandant de la Force de la Monusco.

Le général Dos Santos Cruz  appelle la population à continuer de coopérer avec les unités militaires de la Monusco pour dénoncer d’autres probables caches d’armes.

« Nous pouvons certainement avoir d’autres armes cachées dans des localités. Nous ne pouvons donc pas supposer que les armes n’existent plus dans les villages. Mais c’est grâce aux informations que nos troupes reçoivent des populations que nous pouvons débarrasser les villages des armes abandonnées par les groupes armés », a affirmé le général Dos Santos Cruz.

Les rebelles du M23 avaient occupé ce territoire pendant plus d’une année, commettant plusieurs exactions. Après leur défaite en novembre 2013, plusieurs caches d’armes avaient été découvertes.