Paix au Congo profond. RDC : Emmanuel Ramazani Shadary édifie une délégation des assemblées provinciales

Le souci du Vice-premier Ministre, Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité est de savoir que la stabilité et donc la paix fait loi partout au pays. A Kinshasa comme à l’intérieur de la République. C’est là une confession d’Augustin Kamwitu –président de l’assemblée provinciale du Kasaï Central- doyen d’âge des membres des bureaux des assemblées provinciales qui, hier, ont été reçus par Emmanuel Ramazani Shadary. Accompagnée par une poignée de députés provinciaux présents à Kinshasa, la délégation a, au terme de son audience, révélé que l’audience a été de plus fructueuse. Outre les félicitations présentées au VPM pour sa nomination, il a été question de passer en revue les enjeux majeurs en province dont  les causes des conflits entre les assemblées provinciales et les gouvernements provinciaux. Emmanuel Ramazani Shadary leur a donné des sages conseils pour qu’une cohabitation pacifique ait lieu au niveau des institutions et dans la société. 

Dans un contexte politique assez singulier, le Congo-Kinshasa bouillonne. Patron de la sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary se veut au front pour veiller à la consolidation de la paix. Et, les institutions devraient s’imposer comme modèle. C’est là l’une des raisons pour lesquelles il s’est fiévreusement entretenu avec les ténors des bureaux des assemblées provinciales. Certainement, dans un avenir proche, Vice-premier Ministre, Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité aura comme convive les Gouverneurs des provinces.

Confession

 ‘’Vous savez que les assemblées provinciales sont en vacance. Le VPM qui a été député, a été nommé au moment où ces dernières tenaient leurs sessions budgétaires. Les responsables qui sont arrivés à Kinshasa ont trouvé qu’il était quand même indispensable de venir présenter les civilités  au VPM tout en le félicitant ‘’, a dit le président de l’assemblée provinciale du Kasaï Central.  ‘’Nous en avons profité pour poser les différents problèmes que rencontrent les organes délibérants dans leur fonctionnement. Nous avons beaucoup de problèmes.  Le problème sécuritaire à titre d’exemple. Dans ma province, particulièrement, le phénomène Kamwina Nsapu est devenu courant. Nous devons de la sorte en parler avec le Vice-premier Ministre Ramazani Shadary qui a en charge la sécurité et, saisissant cette occasion, nous avons formulé des suggestions afin que la situation soit jugulée ‘’, a-t-il susurré.  ‘’Nous sommes dans une période hautement politique, il était aussi nécessaire d’encourager les autorités pour que nous puissions trouver des solutions pour que des élections aient lieu en RDC ‘’, poursuit-il.

Espoir

Le découpage de la RDC de 11 à 26 provinces a suscité bien d’opportunités et des défis pour la gestion du pays dans la petite ainsi que moyenne territoriale. La délégation ayant échangé avec le VPM Shadary a surement épinglé quelques aspects de cette problématique avec leur ministre de tutelle. Augustin Kamwitu et les siens ont clairement laissé transparaitre la confiance qu’ils fondent dans la gestion du VPM Emmanuel Ramazani Shadary puisqu’il connait assez bien les méandres de la cohabitation entre l’Exécutif et le pouvoir Législatif.

Danny Ngubaa

2 commentaires sur “Paix au Congo profond. RDC : Emmanuel Ramazani Shadary édifie une délégation des assemblées provinciales

  1. SI CES IDIOTS, TRAITRES ET VENDUS DE LA MP ETAIENT HUMBLES ET AIMAIENT NOTRE BEAU PAYS, ILS AURAIENT DUS AVOIR HONTE ET NE PAS POSER LA MOINDRE CONDITION CAR ILS ONT ETE INCAPABLES DE GERER LE PAYS CORRECTEMENT SEIZE ANS DURANT. INCAPABLES D’ORGANISER LA MOINDRE ELECTION PENDANT CINQ ANS ET ONT MEME PLONGE LE PAYS DANS UN GOUFFRE PROFOND. SOUS D’AUTRES CIEUX, ILS AURAIENT ETE TRADUITS EN JUSTICE ET AURAIENT DU DEMISSIONNER DE LEUR PROPRE CHEF EN COMMENCANT PAR LEUR PRESIDENT DE PACOTILLE L’IMPOSTEUR H. KANAMBE ALIAS J. KABILA

  2. Je dois plaindre ce journal 7sur7.cd, qui semble se trouver à l’aise avec des réactions des auteurs qui insultent le Président Kabila Joseph, la Majorité Présidentielle et tout ce qui va avec. Nous avons à plusieurs reprises donné des avis CONTRAIRES qui n’ont cependant jamais été publiés. Nous avons le droit de dire ce que nous pensons, fut-ce-t-il contre quique ce soit. 7sur7 nous aurait rendu la paix en se déclarant partial, partisant de l’opposition. Etonnant tout de même pour des gens que espèrent l’avènement d’une démocratie en RDC.

Ajouter un commentaire