RDC- Des milliers de jeunes de 26 provinces rendent hommage à J. Kabila : « C’est une rencontre de la cohésion nationale » (Kabange Numbi)

Des milliers de jeunes issus des associations socioculturelles de la jeunesse congolaise se sont donnés rendez-vous ce samedi 1er septembre 2018, au stade vélodrome de Kintambo à Kinshasa.

Trois sujets importants étaient au menu de cette rencontre, notamment l’hommage au chef de l’État, le soutien à Ramazani Shadary candidat président du FCC et la paix devant conduire aux élections du 23 décembre 2018.

Invité à prendre part à cette manifestation, Félix Kabange Numbi membre du comité stratégique du Front Commun pour le Congo « FCC », a démontré le caractère légendaire de la décision prise par Joseph Kabila, celle de respecter la constitution et de pouvoir ainsi cimenter la démocratie en RDC.

« Aujourd’hui, les jeunes ont voulu se réunir de manière exceptionnelle. Une journée spéciale d’hommage au président de la République, il l’a dit il l’a fait. Il a respecté la constitution, il mérite les applaudissements et la reconnaissance de la nation congolaise, et étant jeune comme nous, nous avons voulu l’honorer en ce jour », a déclaré F. Kabange.

Dans la foulée, tous ces jeunes ont, à l’unanimité, réaffirmé leur soutien à Ramazani Shadary et promis de battre sa campagne au moment venu.

« Cette manifestation a voulu également démontré que nous sommes tous derrière le choix du chef de l’État. Nous soutenons Emmanuel Ramazani Shadary, au moment de la campagne nous y reviendrons », a souligné le ministre de l’aménagement du territoire.

Le 3e message livré par Kabange Numbi à tous ces différents jeunes, a été celui de la paix, chèrement acquise grâce au leadership du Raïs, selon lui.

« Nous invitions la population congolaise, particulièrement celle de Kinshasa à rester vigilante. Nous voulons la paix. Nous ne voulons pas que les politiciens manipulent la population pour créer des désordres à Kinshasa. Nous voulons que les élections se passent dans la paix, voilà pourquoi les jeunes se mobilisent pour aller à ces élections », a-t-il conclu.

Jephté Kitsita