RDC : Le Collège des Fondateurs du MLC « exhorte les membres nommés au gouvernement de cohésion nationale à travailler dans l’intérêt supérieur de la Nation »

Le Collège des Fondateurs du Mouvement de libération du Congo, qui a « appris la nomination de 3 Hauts cadres du Parti au sein du gouvernement de cohésion nationale », a exhorté Thomas Luhaka (vice-Premier ministre, ministre des PT-NTIC), Germain Kambinga (ministre de l’Industrie) et Egbwake Ya’Ngembe Omer (ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat) à « travailler dans l’intérêt supérieur de la Nation, et ne pas trahir l’esprit républicain qui a toujours caractérisé le combat du MLC ».

« Le Collège des Fondateurs, se fondant sur les pouvoirs que lui confèrent les Statuts, prend acte, consécutivement aux résolutions pertinentes des Concertations nationales auxquelles le Mouvement de libération du Congo a totalement adhéré par sa participation dans un esprit républicain », affirme-t-il dans un communiqué signé lundi 08 décembre 2014 par 12 de ses 20 membres et remis mardi à Lepotenteielonline.com.

Il « réitère sa confiance et sa loyauté au Président national (Jean-Pierre Bemba Gombo) en cette période cruciale où tous les Camarades, militants et cadres attendent impatiemment l’issue de l’injuste procès qui lui a été infligé ».

Le MLC, « partie prenante des Concertations nationales »

« Ce gouvernement, c’est un gouvernement issu des Concertations nationales. Et le MLC y était partie prenante. Nous devons en parler en interne et je pense que les exceptions seront levées parce qu’en politique, on dit toujours +ce qui est vrai aujourd’hui peut être faux demain+. Le MLC est un parti dynamique et dispose de cadres assez compétents pour donner tout ce qu’ils ont de meilleur à la République », a expliqué la députée Angélique Milemba, l’une des quatre secrétaires généraux adjoints membres du Collège des secrétaires généraux adjoints.

Assurant que « le MLC n’a jamais déclaré retirer toutes ses contributions ou résolutions arrêtées aux Concertations nationales », elle a soutenu que « le MLC ne peut pas être ni kabiliste, ni de la majorité kabiliste ».

« Notre président a toujours su considérer le point de vue des cadres. Nous attendons sa position par le canal du secrétaire général qui est encore en fonction», a déclaré Angélique Milemba Bukasa.

La communiqué du Collège des fondateurs est une réponse à la révocation du parti, annoncée le même lundi par des cadres du MLC dans une déclaration, de leurs trois camarades nommés ministres au sein du gouvernement de « cohésion nationale ». Signataires de cette déclaration, les trois secrétaires généraux adjoints Fidèle Babala, Jacques Lungwana et Alexis Lenga ont affirmé « agir sur ordre du président du MLC », le sénateur Jean-Pierre, retenu depuis 6 ans à la CPI.

Ils leur reprochent le fait d’avoir « accepté de participer à ce gouvernement sans l’accord du MLC, ni de son chef Bemba ».

«Le secrétariat général a d’abord pris acte de la position de nos trois camarades qui ont accepté librement d’entrer au sein du gouvernement. Et sur instruction du président national, en concertation avec le secrétariat exécutif, le secrétariat général, on a pris acte de l’auto exclusion de l’auto radiation de ces membres », a expliqué le député national Jacques Djoli, cadre du parti.

Il a ajouté que « le président national a donné des instructions pour que les autres instances du parti puissent prendre des mesures conformes à cette procédure ».

COMMUNIQUE DU COLLEGE DES FONDATEURS DU MLC

1.Le Collège des Fondateurs a appris la nomination de 3 Hauts Cadres du Parti au sein du Gouvernement de cohésion nationale.

2. Le Collège des Fondateurs, se fondant sur les pouvoirs que lui confèrent les Statuts, prend acte, consécutivement aux résolutions pertinentes des Concertations nationales auxquelles le Mouvement de libération du Congo a totalement adhéré par sa participation dans un esprit républicain.

3.Le Collège des Fondateurs du Parti exhorte les Membres nommés au Gouvernement de cohésion nationale à travailler dans l’intérêt supérieur de la Nation, et ne pas trahir l’esprit républicain qui a toujours caractérisé le combat du MLC.

4. Le Collège des Fondateurs réitère sa confiance et sa loyauté au Président National en cette période cruciale où tous les Camarades, militants et cadres attendent impatiemment l’issue de l’injuste procès qui lui a été infligé.

Fait à Kinshasa, le 08/12/2014

Les members du Collège des fondateurs

1.Boniface Yemba
2.Mukendi N’Tita Anaclet
3.Katsuva Guy
4.Honorable Milemba Bukasa
5.Honorable Rogho Ngimala
6.Honorable Thomas Luhaka
7.Ilunga Mulume Deny
8.Floribert Masunda-Yasinsu
9.José Ngoto Wenenge
10.Kambinga Germain
11.Bule Gbangolo Basabe
12.Egbwake Ya’Ngembe Omer.

Fascimulé1 (1)Fascimulé (2)