RDC-Mines : le gouvernement déclare le cobalt, le coltan et le germanium comme substances stratégiques

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a déclaré 3 substances minérales comme étant stratégiques : le cobalt, le coltan (colombo-tantalite) et le germanium.
Ceci implique notamment que ces 3 substances seront soumises à une taxation spéciale : la moitié des superprofits dégagés de la hausse de leur cours irait au trésor public.

Dans un décret, daté du 24 novembre, signé par le Premier ministre Bruno Tshibala, dont 7 SUR7.CD s’est procuré une copie, il motive cette par  »la conjoncture économique actuelle » caractérisée par une hausse des ses 3 substances qui sont au coeur de la transition énergétique et technologique.

 » Le cobalt, le germanium et la colombo-tantalite sont déclarés «substances minérales stratégiques» en République démocratique du Congo  », dispose l’article 1er dudit décret.

Pour l’exploitation et la commercialisation de ces 3 substances minérales, il faudra désormais une réglementation particulière prise par arrêté des ministres des mines et des finances ; selon le décret.

En janvier, la RDC avait modifié sa loi minière pour accroître ses revenus tirés du secteur minier.

Les principaux industriels miniers s’y étaient opposés en vain car la nouvelle loi minière fut finalement promulguée en mars par le président de la République.

Les autorités accusent les miniers de piller les ressources minières de la RDC et de laisser la population dans la misère.

G.M.M.