Réunion des opposants en Belgique, Kokonyangi : « Ils ne veulent pas d’élections, ils sont allés négocier une nouvelle transition »

Lors du meeting de son parti politique « Alliance des Partisans et Indépendants » organisé dans la commune de Ngaba à Kinshasa le week-end dernier, Joseph Kokonyangi a accusé les opposants qui séjournent à l’extérieur du pays, de vouloir négocier une nouvelle transition.

« Il y a eu beaucoup de gens, surtout des jeunes, qui sont morts pour avoir des élections. Le chef de l’État a décidé de nous conduire vers ces élections là. Et aujourd’hui, ils sont allés en Belgique, pour négocier une nouvelle transition. Ils ne veulent pas d’élections », a déclaré Joseph Kokonyangi.

Pour le ministre de l’urbanisme et habitat, la victoire de sa famille politique, le Front Commun pour le Congo « FCC » aux prochaines élections, est vraisemblablement au rendez-vous.

Pour rappel, les principaux leaders de l’opposition séjournent depuis quelques jours en Belgique. Il s’agit notamment de Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito, Félix Tshisekedi.

Cette réunion selon certaines sources, devra permettre de lever les options sur certaines matières importantes en rapport avec le processus électoral en cours, notamment la candidature commune e, et la machine à voter, qui continue de diviser la classe politique et sociale en RDC.

Jephté Kitsita