Tension à Lubumbashi-une manif de Ensemble empêchée tourne au vinaigre : des blessés graves, arrestations en cascade (Kyungu)

Des affrontements violents ont opposé ce samedi 01 septembre les militants de Ensemble de Moïse Katumbi aux forces de l’ordre à Lubumbashi.

En effet, la plateforme de Katumbi avait prévu une manifestation de présentation de ses candidats retenus aux législatives nationales et provinciales.
Alors que des militants se dirigeaient déjà vers le lieu de la manifestation, les éléments de la police sont intervenus pour disperser la foule.

Selon Gabriel Kyungu wa Kumwanza président de Ensemble Grand Katanga, la police a fait usage des balles réelles.

« Tous les matériels, instruments, podium et autres ont été emportés par la police. Ils ont blessé des gens avec des baîllonnettes, des balles réelles, j’ai été escorté de là jusque chez moi à la maison », a expliqué Kyungu contacté par 7SUR7.CD.

Et de poursuivre, « dans ce pays, il n’y a que le PPRD, la MP qui peuvent organiser les manifestations, mais comme c’est Ensemble, ils sont venus créer des troubles ».

« En clair, le gouvernement ne veut pas que l’opposition organise des manifestations », s’est-il plaint.

Il sied de signaler, le marché de la Kenya a été fermé suite aux échauffourées entre militants de Ensemble et forces de l’ordre.
Quelques véhicules auraient été brûlés.

Jeff Kaleb Hobiang