Tête-à-tête Vital Kamerhe et Dénis Mukwege à l’Hôtel Memling de Kinshasa

Ce lundi 14 mars 2016, le Président de l’UNC, Vital Kamerhe et le Directeur de l’Hôpital Général de Panzi, le Docteur Dénis Mukwege se sont rencontrés à l’Hôtel Memling de Kinshasa. Ils ont échangé sur plusieurs points notamment la responsabilité de l’élite congolaise et de tout congolais dans le combat pour les élections dans le délai constitutionnel et la question de l’insécurité à l’Est de la RDC en général et du conflit Nande – Hutu en particulier.

Les deux personnalités ont réaffirmé qu’ils sont attachés au respect de la Constitution et des lois de la république et ont décidé de s’associer aux efforts appréciables de l’élite congolaise en vue de sensibiliser la population pour qu’elle puisse prendre son destin en mains en défendant ses droits.

Tous les deux sont opposés au dialogue dont le but est de maintenir un individu au pouvoir.

Ils exhortent tout congolais à tenir compte des conditions infra humaines dans lesquelles vivent nos populations, auxquelles il faut ajouter la répression barbare des membres de la société civile et de l’opposition politique par le pouvoir ainsi que la restriction des libertés fondamentales.

Ils ont aussi convenu de faire une plaidoirie pour la libération de tous les prisonniers d’opinion en général et des jeunes de la LUCHA en particulier. Le cas de la jeune femme Rebecca Kavuo a retenu davantage leur attention.

Concernant le conflit Hutu-Nande le Docteur Mukwege, salue l’initiative de pacification  et de conciliation de deux communautés entreprise par le Président Kamerhe et les délégués de deux communautés et accepte d’apporter son soutien en étendant l’Hopital de Panzi dans les autres zones en conflit (Nord-Kivu, Ituri, Maniema et Nord-Katanga).

Enfin, les deux personnalités ont convenus d’œuvrer ensemble pour l’émergence d’un Congo nouveau avec une vision de grandeur porter par des hommes, déterminés au service de la population.

Arrêt sur images