Tshimbulu/Kasai Central, du 1 au 8 janvier 2017: 26 personnes officiellement tuées

Dimanche 8 janvier 2017, le Conseil Provincial de sécurité du Kasaï Central a tenu une réunion extraordinaire sous la direction de Son président, le gouverneur de province, Alex Kande Mupompa, en vue d’évaluer la situation sécuritaire de la province depuis le début du mois de Janvier.

Au cours de cette réunion, le Conseil Provincial de sécurité a noté avec beaucoup de regrets, qu’en dépit d’énormes efforts déployés et de multiples missions de bons offices, effectués sous son égide, dans le but de rétablir l’ordre public, l’autorité de l’Etat et une paix durable, le mouvement insurrectionnel KAMUINA NSAPU s’est transformé en une guérilla meurtrière, freinant malheureusement la trajectoire du développement prise par la province du Kasaï Central, connue comme une véritable « Oasis de paix ».

Par ailleurs, le Conseil Provincial de sécurité a fermement condamné la poursuite des actes de vandalisme et de brigandage, ainsi que d’autres crimes comme ; l’enrôlement forcé des mineurs dans le mouvement insurrectionnel, l’utilisation des femmes et des enfants comme boucliers humains, les assassinats de trois militaires dont deux officiers supérieurs, d’un policier et de trois civils dont une épouse d’un militaire, lors de l’assaut mené sur un train intercepté à Kalumba-gare appartennant à Madame Béatrice Bambi Tshibangu, épouse du chef de Groupement Tshiendela, à Bakua Nkole, dans le secteur de Dibanda, territoire de Dibaya, à la suite du refus catégorique de son mari de réjoindre le mouvement et d’un policier poignardé.

Enfin, le Conseil provincial de sécurité a donné un bilan de vingt-six pertes en vies humaines, dont quatre civls, neuf éléments des forces de l’ordre et douze miliciens à Kananga, à Bunkonde, à Kalumba-gare et à Tshimbulu, la récupération de six armes de guerre AK 47 et plusieurs munitions, ainsi que quatorze calibres douze de fabrication artisanale à Tshimbulu et Bunkonde.

Joseph Kazadi / Pierre Sosthene Kambidi

Un commentaire sur “Tshimbulu/Kasai Central, du 1 au 8 janvier 2017: 26 personnes officiellement tuées

  1. Pingback: Tshimbulu/Kasai Central, du 1 au 8 janvier 2017: 26 personnes officiellement tuées: Actualité CONGO RDC – Congo 7sur7 – ACTUALITE CONGO RDC

Ajouter un commentaire