Valentin Mubake: «Monsieur Tshisekedi avait remis le nom du premier ministre entre les mains des évêques»

Il n’y a pas de candidat premier ministre, il y a le «premier ministre» car monsieur Tshisekedi en sa qualité de président du conseil de sage du Rassop avait remis à la CENCO le nom de celui qui doit occuper ce poste pour le compte de ce regroupement politique, insistait Valentin Mubake ce jeudi au sortir de leurs entretiens avec les évêques dans le cadre de la reprise des travaux sur les arrangements particuliers de l’accord du 31 décembre 2016. Selon ce cadre de l’UDPS et du Rassop, il appartient à la CENCO d’acheminer ce dossier de candidature à qui de droit tel que prévu dans l’accord. Sans toutefois affirmer ni infirmer que Félix Tshisekedi est le candidat proposé par l’autorité morale du Rassop, décédé en début du mois de février, Valentin Mubake se réjouit du fait que le dossier se trouve entre les mains de la structure habilitée à gérer ce dossier qui selon lui ne concerne pas l’UDPS en tant que tel mais c’est le président du Conseil des sages du Rassop qui s’est acquitté de son devoir.

Alphonse Muderhwa

6 commentaires sur “Valentin Mubake: «Monsieur Tshisekedi avait remis le nom du premier ministre entre les mains des évêques»

  1. TANDIS QUE LA SIGNATURE DE CE COMPROMIS PREND DU RETARD, ET QUE LE PAYS S’ENLISE DANS DE CRISES ECONOMIQUE ET ACCROCHAGES MEURTRIERS SANS REPIT ET SANS UN MOT DE L’IMPOSTEUR DE KINGAKATI ET SON PRETENDU-1ER MINISTRE EX-DIAMANTAIRE,, LES INCIVIQUES DE LA BANDE PPRD-MP EUX PRETENDENT QUE RIEN N’AVANCERAIT A LA CENCO AVANT L’ENTERREMENT DE ETWM…

    ET CE « PAR RESPECT » DE LA MEMOIRE DE ETWM DISENT CES JOUISSEURS ET LEUR CHEF-ROUBLARD.

    ILS VIENNENT AINSI DE DCOUVRIR LE « RESPECT » POUR CE VAILLANT COMBATTANT & PERE DE LA DEMOCRATIE. LE MEME ETWM QU’ILS DIABOLISAIENT ET PERSECUTAIENT DE SON VIVANT…

    FAUT-IL EN RIRE…? MAIS LES CONGOLAIS NE PLUS DUPES, ET EN CONNAISSENT LA VRAIE RAISON.

  2. SI CES IDIOTS, TRAITRES ET VENDUS DE LA MP ETAIENT HUMBLES ET AIMAIENT NOTRE BEAU PAYS, ILS AURAIENT DUS AVOIR HONTE ET NE PAS POSER LA MOINDRE CONDITION CAR ILS ONT ETE INCAPABLES DE GERER LE PAYS CORRECTEMENT SEIZE ANS DURANT. INCAPABLES D’ORGANISER LA MOINDRE ELECTION PENDANT CINQ ANS ET ONT MEME PLONGE LE PAYS DANS UN GOUFFRE PROFOND. SOUS D’AUTRES CIEUX, ILS AURAIENT ETE TRADUITS EN JUSTICE ET AURAIENT DU DEMISSIONNER DE LEUR PROPRE CHEF EN COMMENCANT PAR LEUR PRESIDENT DE PACOTILLE L’IMPOSTEUR H. KANAMBE ALIAS J. KABILA

  3. QUI VOUS A DIT QUE LE PLAN B EXISTAIT? C’EST DE LA POLITIQUE NON? UN PETIT POIGNET DES » SAINTS » DE LA CENCO CONTRE 10.000 DEMONS MAJORITAIRES. COMPRENEZ LEUR EMOTION. VOULEZ VOUS QU’ILS DEVIENNENT DES MARTYRS D’OUGANDA, NON PARDON… DU CENTRE INTERDIOCESAIN? ILS SONT AUSSI AFFAIBLIS PAR LA MORT DE TSHISEKEDI. CE SONT AUSSI DES HUMAINS NON?

  4. Sa minable minorité en fait trop Udps Rassemblement quitter la table négotiation nous verrons comment ses sorcies vont nous imposer leur volonté sans en voir la legitimité,nous en appelons à tout les compatriotes de s’assumer Mr Kabila n’est plus le Président legitime de la Rdc depuis 19 décembre, le pays va mal la crise économique est forte mais la Kabilie cynique qui du reste mange à sa fin nous condamne à mourrire de la fin,ici à Lubumbashi le prix du petit sac 25kg de la farine atteind le 50$ il y a-t-il encore la croissance dans pays. Bantuku yangu tuyishane nauyu kabila qui ne veut que notre malheureux

  5. Commentaire voila l’homme qui comprend la politique art 64 . la cenco pensait avoir traverser le rwandais kabila du danger, mais voila malgre leurs aides tout congolais sait tres bien que dans l’accord le rwandais restera ilegale et illegitime en rdc comme president .

  6. Bonjour patriotes et combattants,

    On parle tant de qui sera le premier ministre … Katumbi, Katebe, Felix Tshilombo, etc. Qui sont ces gens? Sont-ils de l’UPDS ou ont-ils l’esprit de l’UDPS? Représentent-ils la base politique et les combattants? NON! Alors, pourquoi discutez-vous de ces choses sans réfléchir? Notre président décédé a donné un nom au CENCO qui est celui du futur premier ministre. La CENCO le rendra public dans le plus strict respect du célèbre défunt. Le nom devrait être bien connu de la base politique et des combattants. Cet homme a été le plus fidèle lieutenant du Dr Etienne Tshisekedi. Cet homme n’est pas corrompu ; il est incorruptible et accomplira l’héritage de notre parti et de notre peuple.

    À notre base politique et à nos combattants, rendons hommage au dernier acte de notre défunt président, et mettons la pression sur la CENCO pour qu’elle libère le nom que notre président leur a donné comme notre prochain premier ministre. Je sais que ce n’est ni Katumbi, ni Katebe, encore moins son fils Félix Tshilombo, mais un homme honorable, fiable et loyal. Je libérerai plus de détails si notre base politique et nos combattants sont trompés au sujet des dernières volontés du président défunt.

    Un ami inconnu du Congo.

Ajouter un commentaire